acheter local

Réouverture des commerces: des commerçants heureux et des clients au rendez-vous

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Réouverture  des commerces: des commerçants heureux et des clients au rendez-vous
Arnaud Le Gall, propriétaire du Cadre du Village, a profité de la fermeture de son commerce durant la crise pour créer une boutique en ligne sur son site Web.

La vie reprend tranquillement et les commerçants qui ont pignon sur rue à Boucherville ont rouvert leurs portes le lundi 25 mai dernier. De toute évidence, après deux mois en pause, ils étaient heureux de pouvoir enfin accueillir les clients qui, eux, pouvaient renouer avec leurs habitudes de magasinage.
Chez Boucherville Chrysler Dodge, les clients étaient nombreux, tellement que le gérant des ventes, Steve O’Brady, a affirmé au journal que si c’était toujours comme cela, il pourrait prendre sa retraite beaucoup plus rapidement que prévu.
Les commerces étant fermés depuis le mois de mars en raison de la pandémie, on peut dire que les consommateurs étaient impatients de magasiner en personne, une expérience que plusieurs jugent plus agréable qu’en ligne.
« En une demi-journée, nous avons accueilli une dizaine de clients. C’est très bon, car habituellement, c’est plus tranquille », mentionne M. O’Brady. Il précise que toutes les mesures d’hygiène et de distanciation physique ont été mises en place. « Il y a des bouteilles de désinfectant à mains un peu partout et des indications au sol sur le respect des deux mètres de distance. Nous limitons le nombre de clients à l’intérieur de l’établissement. Dans la salle de montre, ils doivent être accompagnés d’un représentant, évitant le va-et-vient comme c’était le cas auparavant », précise-t-il.
IKEA pris d’assaut
Au IKEA de Boucherville, il y avait d’énormes files d’attente pour entrer dans le magasin. Des clôtures étaient disposées et il y avait au sol des « x », pour que les gens pensent à respecter les deux mètres de distance. Même le stationnement a été réaménagé pour être conforme aux règles.
Enthousiasme à la boutique Lily Vögue
La réouverture s’est bien déroulée à la boutique Lily Vögue dont la porte a accès à la rue. « C’est très occupé, mentionne le propriétaire Gaby Chahine. On dirait bien que les gens étaient pressés de magasiner.»
Toutes les mesures sanitaires ont été mises en place pour assurer la sécurité des clients et des employés. « Ils doivent laver leurs mains avant d’entrer et respecter les deux mètres de distance. Nous avons d’ailleurs mis des indications sur le plancher. Nous n’acceptons que six à huit clients à la fois dans le magasin, et s’il y en a plus, ils doivent attendre leur tour à l’extérieur avant d’entrer dans l’établissement. »
Quant aux cabines d’essayage, leur nombre a été réduit. « Nous désinfectons tous les vêtements à la vapeur et ensuite nous les mettons en quarantaine durant deux jours. Les clientes peuvent même les apporter à la maison pour les essayer. »
Des clients bien encadrés au Cadre du Village
Au Cadre du Village, le propriétaire Arnaud Le Gall, a pris quelques jours pour préparer la réouverture de son commerce et installer un « set up COVID-19 ». Le comptoir est maintenant muni d’une protection en plexiglass et des flèches ont été apposées au sol pour indiquer la direction à suivre.
Un maximum de trois personnes à la fois peuvent entrer dans l’établissement et à l’entrée, du désinfectant à mains est mis à leur disposition.Il recommande par ailleurs le port du masque.
La reprise s’est faite en douceur avec le service d’encadrement sur mesure

Partager cet article