acheter local

Soccer : une saison qui risque de commencer et de se terminer plus tard

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Soccer : une saison qui risque de commencer et de se terminer plus tard
Les joueurs sont prêts à sauter sur le terrain, mais le feu vert n’est pas encore donné.

Avec peut-être moins de joueurs et à deux mètres de distance

Avec le déconfinement sportif en plusieurs étapes, la saison de soccer à Boucherville risque fort de commencer en juillet et de s’étirer jusqu’à la fin de septembre. Et lorsque les jeunes pourront peut-être enfin sauter sur le terrain, ce sport ne sera pas pratiqué de la même façon.
En temps normal, la saison de soccer devait commencer cette semaine, mais puisque des terrains de jeux sont toujours fermés et que les sports d’équipe sont encore défendus, l’organisation de soccer nage dans l’incertitude.
La nouvelle saison risque d’être plus modeste, avec moins de joueurs, et elle pourrait commencer à la mi-juin, peut-être bien en juillet, ou pas du tout. « On est encore capable d’avoir une saison de seize semaines, ce qui représente assez bien une saison complète, mais ce qui semble clair, c’est qu’elle pourrait s’étirer jusqu’à la fin de septembre et même le début d’octobre », a précisé le directeur du Club de soccer de Boucherville, Jean-Paul Schott.
Le sport d’été le plus populaire à Boucherville connaît cette année une baisse du nombre d’inscriptions de l’ordre de 57 % en raison bien évidemment de la pandémie. Alors que l’on comptait l’an dernier quelque 2220 adeptes, actuellement, il n’y a que 921 inscriptions. Lorsque la saison commencera, si permis, le club rouvrira les inscriptions.
Le jeu va changer
Ce qui est important, assure M. Schott, c’est la sécurité des joueurs et des entraîneurs. « Il faudra respecter les règles de distanciation physique de deux mètres ainsi que les protocoles que la Fédération de soccer du Québec mettra en place. Ensuite, nous devons attendre l’autorisation du gouvernement pour démarrer la saison ».
Mais M. Schoot a déjà prévu la mise en place de certaines règles lorsque le club aura le feu vert. Les petits de 4 à 7 ans pourront jouer individuellement, guidés par leurs parents et par des techniciens qualifiés pour un prorata de six à huit joueurs. « Ils joueront dans un espace de deux à trois mètres de distance. Ils devraient pouvoir faire des jeux », précise-t-il.
Les façons de faire seront aussi différentes pour les joueurs âgés de 8 à 12 ans. « Ils apprendront les techniques avec le ballon et on leur proposera des exercices de motricité, de coordination et cognitifs, toujours dans le respect des distances, explique M. Schoot. Lorsque les résultats du déconfinement seront connus, on pourrait passer à un niveau deux, c’est-à-dire que les jeunes pourront joueur un contre un, puis deux contre deux, et trois contre trois, afin qu’il y ait un peu de compétition. Et plus tard, on pourrait passer au niveau trois, c’est-à-dire pouvoir disputer des matchs.»
Même si le retour sur le terrain s’effectuera par phases, M. Schott promet quand même du soccer de qualité et sécuritaire.
Il est par ailleurs à planifier avec la Ville de Boucherville l’organisation des camps estivaux qui, eux aussi, sont repensés.

Partager cet article