Fermeture vacances été 2020

Tom-Éliot Girard: «Il faut profiter de chaque moment.»

par Steve Martin
Tom-Éliot Girard: «Il faut profiter de chaque moment.»
« La Voix, c’est une expérience éphémère, nous dit Tom-Éliot. C’est important pour nous de profiter le plus possible de chaque moment que nous avons à l’écran.» (Photo : OSA IMAGES ET TVA)

Comme les autres participants de La Voix, Tom-Éliot Girard a dû laisser son micro et ses habits de scène au vestiaire, et ce, pour le temps que demeureront en place les mesures de distanciation sociale. Qu’importe, le Bouchervillois continue d’esquisser les plans de cette carrière dont il rêve aujourd’hui.

« C’est sûr que c’est assez difficile, admet le fils du chanteur Michaël Girard qui avait lui-même participé à l’émission en 2017. En ce moment, on n’a pas annoncé qui ira officiellement au direct puisque l’étape des chants de bataille a été enregistrée, mais n’a pas encore été diffusée. C’est un numéro dont je suis très fier et que j’avais vraiment hâte de le présenter au public. »

Pour la préparation de ce numéro, Tom-Éliot a notamment eu l’opportunité de travailler avec Ginette Reno et de bénéficier des conseils de sa nouvelle coach, Cœur de pirate. Cette dernière avait choisi de l’incorporer à son équipe après l’avoir soutiré à Garou avant de le soumettre à l’étape du duel en compagnie de Philippe Tremblay.

« Philippe est jeune, mais il a une voix tellement imposante, alors je voulais être certain de ne pas me perdre et m’assurer que nous allions tous les deux avoir les projecteurs sur nous. Nous avons créé une belle chimie. »

Aux chants de bataille

Malgré ses efforts, Tom-Éliot se doutait qu’il allait devoir faire ses preuves aux chants de bataille avant que la production ne soit suspendue abruptement.

« C’est une expérience éphémère, nous dit l’interprète. C’est important pour nous de profiter le plus possible de chaque moment que nous avons à l’écran. Mais en même temps, c’est une simple émission de télé. Il y a des gens qui vivent actuellement de situations beaucoup plus difficiles. »

Sans rien dévoiler de ce qui nous attend lors de la reprise des diffusions, le jeune homme nous promet que bien des choses s’en viennent lorsque l’émission sera de retour en ondes. Ce qui, selon certains observateurs, pourrait arriver plus tôt que prévu.

D’ici là, le jeune homme continue de poursuivre, en parallèle, sa carrière de comédien. « J’ai eu l’occasion de passer une audition pour un super rôle que je pourrais décrocher, mais rien n’a encore été confirmé, confie-t-il à La Relève. Je continue d’essayer d’ouvrir des portes et, à travers tout ça, de faire bouger des choses. »

La comédie musicale dans son ADN

Comme la comédie musicale traverse actuellement un âge d’or sur la scène au Québec, on peut s’attendre à ce qu’un artiste ayant un profil à la fois en chant et en jeu comme lui trouve sa place dans l’une ou l’autre des productions qui pourraient voir le jour au cours des prochaines années.

« J’ai déjà eu la chance de travailler avec Serge Postigo quand j’avais 6 ans sur la comédie musicale Neuf. Depuis qu’il fait de la mise en scène, il m’appelle et il me propose de passer des auditions. Ce sont souvent des rôles qui ne sont pas dans mon casting, mais j’y vais par défi, pour me faire voir et connaître. »

Parmi ces rôles pour lesquels il a auditionné, Tom-Éliot a notamment dû enfiler les bottes à talons hauts dans l’espoir d’incarner une drag queen dans le spectacle musical Kinky Boots. Une expérience qu’il n’est pas sur le point d’oublier.

« Je n’avais jamais porté des talons hauts de ma vie, s’amuse le jeune homme. En une semaine, j’ai dû apprendre non seulement à marcher, mais également à danser avec ça! Les comédies musicales, ça fait partie de mon ADN. J’ai commencé comme ça et j’aimerais continuer à en faire le plus possible. »

Pour suivre Tom-Éliot: www.facebook.com/tomeliot.girard.9

 

 

Partager cet article