acheter local

DEL exprime ses vues sur le budget du Québec 2020-2021

(Source : communiqué DEL)
DEL exprime ses vues sur le budget du Québec 2020-2021
(Photo : DEL)

Des mesures répondant aux enjeux de transformation numérique et de financement des entreprises du territoire

Accompagnant près de 500 PME annuellement, DEL (Développement économique de l’agglomération de Longueuil) se montre satisfait du budget provincial 2020, qui regroupe près de 1 milliard d’investissements en amélioration de la productivité et de la compétitivité des entreprises. La transformation numérique, le financement et la pénurie de main-d’œuvre étant les enjeux de l’heure des entreprises du territoire, DEL salue notamment les mesures budgétaires suivantes : la juste reconnaissance du rôle des MRC et de leur mandataire dans la croissance de l’activité économique locale, par l’injection de 97,5 M$ en accompagnement d’affaires; la mise en place d’un nouveau crédit d’impôt (C3I), incitant les organisations à investir dans l’acquisition de nouvelles technologies, la
modernisation de leurs équipements et l’amélioration de leurs logiciels de gestion; l’offre de prêts convertibles aux jeunes entreprises recommandées par un incubateur, un accélérateur ou tout autre organisme reconnu par le MEI (programme Impulsion PME); la bonification du volet Soutien aux projets d’innovation et la déduction incitative pour la commercialisation des innovations (DICI); l’offre d’un nouveau crédit d’impôt incitant les grandes entreprises à investir dans les PME, équivalant à 30 % de leur investissement (crédit d’impôt synergie) et l’appui de projets structurants québécois en transport collectif dont celui de Longueuil, permettant une plus grande fluidité des axes routiers.
« Ce budget confirme que nous avions vu juste en déployant un centre d’expertise industrielle qui accélérera la transformation numérique des organisations, et un accélérateur d’entreprises pour amener plus haut et plus loin nos startups. Les mesures annoncées viennent bonifier l’offre aux entreprises, pour leur plus grand bénéfice », explique Julie Ethier, directrice générale de DEL.
DEL déplore toutefois les initiatives trop discrètes du budget portant sur la pénurie de main-d’œuvre. À cet effet, DEL aurait souhaité que de nouvelles mesures soient ajoutées à celles visant à intégrer les personnes immigrantes et celles ayant des contraintes sévères à l’emploi. « La réalité est telle que nos
entreprises doivent freiner leur croissance par manque de personnel », réitère Julie Ethier. Des sommes plus importantes en formation du personnel, l’implantation du modèle dual en entreprise ainsi que la bonification du crédit d’impôt pour les travailleurs expérimentés auraient pu être envisageables
pour soutenir les entreprises peinant à trouver le capital humain requis.

Partager cet article