acheter local

Deuxième partie de la rétrospective des événements marquants de l’année 2019

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Deuxième partie de la rétrospective des événements marquants de l’année 2019
(Photo : Shutterstock)
Le conseil municipal de Varennes adopte à l’assemblée publique de septembre une résolution visant à protéger à perpétuité une grande portion du parc Saint-Charles.
À l’occasion de la Marche mondiale pour le climat qui a eu lieu le 27 septembre un peu partout au Québec, de nombreux élèves de la région ont marché dans les rues afin d’appuyer le mouvement.
Stéphane Bergeron a récolté 43,1% des suffrages dans la circonscription de Montarville (25 249 votes), devant le libéral Michel Picard (35,6%).
Le 4 décembre, la Banque de l’infrastructure du Canada a annoncé qu’elle s’engage à financer jusqu’à hauteur de 300 millions de dollars le projet du Port de Montréal.
Lors de la séance publique du 12 novembre, le conseil a officiellement adopté le nouveau statut de Saint-Amable, qui passe maintenant de Municipalité à Ville.
La décision de Sainte-Julie de reporter l’Halloween au lendemain aura un effet d’entraînement inattendu alors que de nombreuses municipalités des environs emboîteront le pas, tout comme la mairesse de Montréal!

C’est quand même curieux : il n’y a pas si longtemps de cela, on entendait parler des années 20 et nous voilà à l’aube… des années 20! Ai-je besoin de vous dire que le temps passe vite!
Bon, pour cette rétrospective, on ne remonte pas 100 ans en arrière, mais plutôt de six petits mois, soit de juillet à décembre 2019. Bonne lecture!
JUILLET
• Le soleil et la chaleur de l’été 2019 ne nous ont pas fait oublier la pluie et le froid du printemps dernier. Cette situation inusitée a notamment fait grimper le niveau du Saint-Laurent et a ralenti l’installation des quais dans les différentes municipalités riveraines. Cela a eu pour conséquence de retarder le début de la mise en service des navettes Fleuve à vélo reliant les villes de Varennes, Repentigny et l’arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, à Montréal.
• La Ville de Sainte-Julie annonce qu’elle met en place un programme d’aide financière pour les aînés ayant un faible revenu afin de favoriser leur maintien à domicile et leur autonomie. Il s’agit d’une aide financière annuelle de 55 $ par résident, réservée aux personnes âgées de 65 ans et plus au 1er janvier de l’année visée par la demande.
• À la suite de l’annonce de la démission du conseiller municipal du district 3 de Verchères, la Municipalité tient à remercier Jarrod Gosselin pour tout son travail et son implication dans la communauté au cours des 18 derniers mois. N’étant plus résident de Verchères, celui-ci s’est vu dans l’obligation de donner sa démission. C’est Christine Duchesne qui a remporté l’élection du 27 octobre avec 111 votes, devant Frédéric Pomerleau, 45 votes, et Maxime Manseau-Saulnier, 18 votes.
• Jérémy Briand a décroché la médaille d’or aux Championnats canadiens élites de triathlon qui se tenaient à Kelowna, dans la vallée de l’Okanagan, le 7 juillet. Le Julievillois a franchi le fil d’arrivée en 52:11.0 après 750 mètres de natation, 20 km de vélo et 5 km de course à pied. Il a exécuté sa tactique de course à la perfection contre un groupe international de 30 athlètes qui s’étaient qualifiés pour une place dans la finale de la course de sprint.
• L’expo agricole de Calixa-Lavallée est une tradition bien ancrée depuis 139 ans. Les 5, 6 et 7 juillet, l’événement a attiré environ 4 000 visiteurs, mais il s’agit d’une baisse de quelque 1 000 personnes par rapport à l’an dernier, attribuable à la pluie tombée les vendredi et samedi.
• L’opposition au développement de la phase 3 du quartier TOD (Transit Oriented Developpment) à Varennes est loin de s’être atténuée. Plusieurs citoyens ont manifesté à nouveau leur désaccord au projet lors de la réunion du conseil municipal, le 8 juillet. La Ville a informé qu’elle demandera un avis juridique sur les risques que peut comporter son retrait de l’entente avec le promoteur.
AOUT
• La Ville de Sainte-Julie annonce qu’elle est ambassadrice du Circuit Zéro Déchet. Cette plateforme en ligne permet notamment de rassembler tous les commerces qui désirent accompagner les citoyens dans leur démarche écoresponsable.
• Les Jeux panaméricains se déroulent à Lima, la capitale du Pérou qui est située à plus de 150 mètres d’altitude, ce qui représente souvent un problème pour les athlètes qui doivent donner le meilleur d’eux-mêmes dans un environnement où l’oxygène est raréfié. Toutefois, Laurie Jussaume s’est très bien adaptée, tout comme ses coéquipières canadiennes, alors qu’elles ont remporté la médaille d’argent à la poursuite par équipe en cyclisme sur piste, tandis que la Contrecoeuroise a pour sa part décroché le bronze au contre-la-montre individuel.
• Pendant que sa sœur Laurie brillait à ses premiers Jeux panaméricains, Tristan Jussaume a fait de même lors des Championnats du monde juniors de cyclisme sur piste qui se déroulaient à Francfort, en Allemagne, puisque l’athlète de 18 ans a remporté une médaille de bronze lors de l’épreuve de la poursuite individuelle. Le jeune de Contrecœur a impressionné tout au long de cette compétition, car il a établi un record canadien junior en franchissant les 3 000 m en 3 minutes 14,555 secondes lors de la ronde des qualifications, fracassant ainsi l’ancienne marque par 4 secondes.
• Une commission parlementaire portant sur le recyclage et la valorisation du verre est en cours durant l’été à l’Assemblée nationale alors que s’affrontent les partisans et les opposants à l’élargissement de la consigne. La MRC de Marguerite-D’Youville n’a pas attendu que prenne fin ce débat et elle a lancé le 13 août un projet pilote de points de dépôt volontaire de verre sur son territoire.
• Pour calmer l’inquiétude des citoyens, le conseil municipal de Varennes adoptera à l’assemblée publique de septembre une résolution visant à protéger à perpétuité une grande portion du parc Saint-Charles. La section concernée se situe à l’arrière du projet de développement de la phase 3 du quartier TOD (Transit Oriented Developpment) et s’étend jusqu’à la montée de Picardie. Cela représente une superficie de 2 460 000 pieds carrés sur l’ensemble du parc qui fait 3 800 000 pieds carrés.
• Au cours de la séance du conseil de la MRC de Marguerite-D’Youville, qui s’est tenue le 21 août, les membres ont adopté à l’unanimité une résolution mettant en lumière l’urgence d’agir pour assurer la survie des médias locaux et régionaux. Les élus sollicitent l’aide des gouvernements du Québec et du Canada pour mettre en place des solutions qui assureront une viabilité de ces médias, et ce, à long terme.
SEPTEMBRE
• L’été 2019 s’est avéré chaud et l’automne s’annonce tout aussi « chaud » en raison des élections fédérales et, entre les deux, il y a la rentrée qui s’effectue officiellement le mardi 3 septembre. Pour l’occasion, pas moins de 34 527 élèves, jeunes et adultes, prendront place dans l’un des 69 établissements de la Commission scolaire des Patriotes.
• Comme il a été annoncé dans le cadre du budget 2019, la Ville passe à l’action et pose des gestes concrets qui mèneront vers la revitalisation du centre-ville de Varennes en mettant en place des programmes d’acquisition d’immeubles et de soutien aux propriétaires qui souhaitent démolir leurs bâtiments vétustes. En septembre, un entrepreneur procède à la démolition de propriétés qui ont été acquises par la Ville, soit les bâtiments situés au 2218, route Marie-Victorin (ancien restaurant Maris), aux 2029-2035, route Marie-Victorin (ancien magasin La Source) tout comme la cour asphaltée de l’immeuble qui a été démoli où se trouvait Le Bugsy.
• La députée de Verchères, Suzanne Dansereau, annonce une aide financière de 372 750 $ pour la restauration d’immeubles patrimoniaux à caractère religieux. Une somme de 210 000 $ sera allouée à l’église de Saint-François-Xavier, à Verchères, et une autre de 162 750 $ sera réservée à la basilique de Sainte-Anne, à Varennes, pour des travaux de restauration de la maçonnerie.
• L’assemblée publique du lundi 9 septembre à Varennes a été une fois de plus mouvementée alors que les citoyens signataires de la pétition « Oui à la sauvegarde du parc Saint-Charles » se sont succédé au micro. Comme il a été annoncé, le conseil municipal a adopté une résolution pour confirmer la protection perpétuelle de ce parc à des fins de parc et de terrains de jeux et les élus ont aussi entériné une résolution diminuant le nombre de logements inclus dans la troisième phase du projet de type TOD, à proximité du stationnement incitatif. Toutefois, ces mesures n’ont pas satisfait les citoyens présents qui ont déclaré qu’ils allaient continuer leurs démarches dans ce dossier.
• Dans la région, le problème de pénurie de main-d’œuvre est si important que la MRC a mis sur pied récemment un comité spécial afin de trouver des solutions et le premier déjeuner-conférence a attiré plus de 70 participants, dont des représentants d’entreprises touchées par cette situation, notamment les plus grands employeurs du territoire comme ArcelorMittal, le Groupe Jean Coutu et Novatech.
• Le 14 septembre, le Journal de Montréal présentait la plus importante compilation jamais publiée sur les salaires des élus au Québec. Ce dossier a fait beaucoup jaser à l’échelle de la province et aussi dans la région puisqu’on y apprend notamment que le maire de Varennes, Martin Damphousse, a une rémunération totale de 191 673 $, soit 3 000 $ de plus que la mairesse de Montréal, Valérie Plante, dont la population est pourtant 81 fois plus grande que celle de Varennes avec ses 21 489 citoyens.
• L’émotion était grande lorsque Paméla Bouvier a franchi la ligne d’arrivée du Marathon international de Montréal. La coureuse de Sainte-Julie de 28 ans apprenait qu’elle était la meilleure Québécoise, la meilleure Canadienne et qu’elle se positionnait au sixième rang du classement général chez les femmes.
• À l’occasion de la Marche mondiale pour le climat qui a eu lieu le 27 septembre un peu partout au Québec, plusieurs écoles de la Commission scolaire des Patriotes ont organisé des activités afin de permettre à leurs élèves de s’impliquer à leur façon et de poser un geste pour l’environnement. De nombreux étudiants, accompagnés de leurs enseignants et de membres de la direction, ont parcouru les rues de leur ville avec des affiches à la main afin d’appuyer le mouvement pour une planète en santé.
• Le gouvernement Legault a décidé de mettre les bouchées doubles en ce qui concerne la rénovation des écoles au Québec. Le 25 septembre, le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, a annoncé que plus de 360 millions de dollars qui seront investis dans ce but dans la région de la Montérégie, dont 52 714 443 $ pour la seule Commission scolaire des Patriotes.
OCTOBRE
• Une entente est survenue entre le gouvernement du Québec et les municipalités et cet accord signifie plus d’argent afin d’offrir davantage de services à leurs citoyens, sans qu’il y ait de taxes supplémentaires pour les contribuables. À la table de négociations, on remarquait notamment la mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, qui était aux côtés du président de l’UMQ, Alexandre Cusson. La mairesse estime que cette entente permettra à la Ville de Sainte-Julie de compter sur un montant correspondant à près de 2 700 000 $ pour les cinq prochaines années et environ 6,7 M$ de plus pour les six municipalités de la MRC de Marguerite-D’Youville dont elle est également préfet.
• Lors de l’assemblée publique du 7 octobre à Varennes, Laura Boudreau a déposé officiellement la pétition pour la sauvegarde du parc Saint-Charles signée par 2 745 citoyens qui se disent contre le développement de la phase 3 du projet domiciliaire dans cet espace vert, tout en déplorant du même coup que la Ville aille de l’avant malgré l’opposition de ces Varennois.
• Le gouvernement du Québec a présenté un projet de règlement qui vise à imposer d’ici 2025 une teneur minimale en éthanol de 15 % dans chaque litre d’essence vendu dans la province, c’est-à-dire trois fois plus que la norme canadienne actuelle. À terme, ce geste pourrait aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 3 % avec l’utilisation d’éthanol dont la combustion est plus propre et complète que l’essence. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour Greenfield Global qui a mis en service en 2007 à Varennes la première usine d’éthanol construite au Québec où l’on produit également de l’huile de maïs et de la drêche de distillerie.
• Il y a quelques mois à peine, le Bloc québécois était un parti moribond et exsangue aux yeux de plusieurs observateurs. L’arrivée d’Yves-François Blanchet à la tête de la formation politique fédérale s’est effectuée dans une quasi-indifférence. Celui-ci est venu chercher Stéphane Bergeron qui occupait alors le poste de secrétaire général du Cégep de Rimouski. Les deux hommes ont remporté leur pari alors que Stéphane Bergeron a récolté 43,1% des suffrages dans la circonscription de Montarville (25 249 votes), devant le libéral Michel Picard (35,6%), la candidate néodémocrate Djaouida Sellah (8,2%) et la conservatrice Julie Sauvageau (7%).
• Pour sa part, le député Xavier Barsalou-Duval a remporté l’élection haut la main dans la circonscription de Pierre-Boucher‒Les Patriotes‒Verchères. Sa victoire a été confirmée un peu plus d’une heure après la fermeture des bureaux de vote. « Il n’existe pas de plus grand honneur que de recevoir le mandat de représenter les gens de son coin de pays. Malgré des résultats exceptionnels, je me fais un devoir de prendre la chose avec humilité. Soyez assurés que je me montrerai à la hauteur de la confiance que les gens de Pierre-Boucher‒Les Patriotes‒Verchères m’ont accordée! »
• En référence à l’article intitulé « Plomb dans l’eau: des cas hors normes dans 120 villes » publié dans La Presse du 24 octobre, les responsables des services d’eau potable des municipalités de Calixa-Lavallée, Contrecœur, Saint-Amable, Sainte-Julie, Varennes et Verchères ont rassuré les citoyens en soulignant que les conduites des réseaux d’aqueduc ne sont pas en plomb.
• Plus de deux cents citoyens ont répondu à l’invitation du conseil municipal et se sont donné rendez-vous le 22 octobre pour participer à une consultation publique sur l’avenir du centre-ville de Varennes. Le maire Martin Damphousse a précisé que « le conseil municipal est à l’écoute des citoyens et considérera leurs suggestions dans les plans pour redessiner le centre-ville ».
• Le mégaprojet de terminal portuaire à Contrecœur fait beaucoup parler de lui dans la région, mais aussi à l’international, car ses responsables étaient récemment à Washington DC, la capitale des États-Unis, où l’on présentait les 50 plus grands projets d’infrastructure au monde.
• La consultation publique entourant la deuxième version du projet immobilier de près de 175 millions de dollars, District Sainte-Julie, a suscité beaucoup d’intérêt de la part des citoyens puisque la salle du conseil était plus que remplie afin d’accueillir plus de 150 personnes venues prendre connaissance des modifications apportées au projet et exprimer leurs commentaires à ce sujet, le 28 octobre. La nouvelle version est donc moins haute, moins dense, plus verte, mieux intégrée au milieu ambiant et doté d’une signature architecturale. Ainsi, la hauteur maximum passerait de 10 à 8 étages et 4 bâtiments seraient construits avec un effet pyramidal qui ferait passer la hauteur de 4 étages à 6, puis à 8 étages. Le nombre de logements diminuerait de 790 à 730, soit 60 unités de moins.
• Le maire Martin Damphousse a été invité par la mairesse de la commune française de Bécon-les-Granits pour discuter d’un éventuel jumelage entre les deux villes en vue des célébrations des Fêtes du 350e anniversaire de Varennes en 2022. La commune de Bécon-les-Granits est localisée dans la région des Pays de la Loire à l’ouest de la France, en périphérie de la ville d’Angers.
• La Ville de Sainte-Julie demande aux citoyens de reporter les festivités de l’Halloween au vendredi 1er novembre en raison de la pluie abondante annoncée lors de la soirée du 31 octobre puisque plus de 40 mm de pluie sont attendus ainsi que de forts vents. Cette décision aura un effet d’entraînement inattendu alors que de nombreuses municipalités de la région et des environs emboîteront le pas, tout comme la mairesse de Montréal!
NOVEMBRE
• La population de la MRC de Marguerite-D’Youville est en hausse constante, en particulier dans les municipalités de Contrecœur et Saint-Amable qui connaissent un développement résidentiel soutenu depuis des années. Voilà que, à peine un peu plus de deux ans après l’annonce d’un premier projet d’agrandissement de l’école des Cœurs-Vaillants à Contrecœur, la Commission scolaire des Patriotes demande au ministère de l’Éducation de construire une nouvelle école primaire afin d’accueillir les jeunes élèves contrecoeurois.
• Lors de la séance publique du 12 novembre, le conseil a officiellement adopté le nouveau statut de Saint-Amable, qui passe maintenant de Municipalité à Ville. Le changement a été approuvé au courant de l’automne par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec à la suite de la demande présentée en début d’année. Pour marquer l’événement, la Ville de Saint-Amable s’est dotée d’une nouvelle image de marque qui a pour sa part été dévoilée aux citoyens le 10 novembre.
• Le président de l’Union des municipalités du Québec, Alexandre Cusson, a pris le monde municipal par surprise en annonçant le 12 novembre qu’il quittait ses fonctions à titre de président et de membre du conseil d’administration de l’organisation. Le maire de Drummondville a posé ce geste, car il a l’intention de se porter candidat à la course à la chefferie du Parti libéral du Québec. À la demande de ses confrères et consœurs, c’est la mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, qui assumera les fonctions de présidente intérimaire jusqu’à l’élection prévue en mai prochain.
• Varennes accueillera bientôt dans le Novoparc une usine de production à l’échelle industrielle d’hydrogène vert et d’autres produits énergétiques sans empreinte de carbone. Cet hydrogène pourra être utilisé notamment dans les secteurs de l’industrie des transports et de la mobilité. Construite au coût estimé de 120 millions, cette nouvelle installation permettra au Québec de devenir un chef de file mondial en matière de production d’hydrogène vert. Le 20 novembre, le plus grand producteur d’éthanol du Canada, Greenfield Global, et Hy2gen Canada, une société allemande établie au pays spécialisée dans la production et la distribution commerciales d’hydrogène vert, ont annoncé leur intention de créer à parts égales une coentreprise qui assurera la construction et la mise en service de cette usine.
• La Ville de Varennes reçoit cette année un 5e Fleuron du Québec pour la qualité de son environnement et son embellissement horticole, alors que sa voisine, Sainte-Julie, conserve ses 5 Fleurons et réalise une première avec une note parfaite dans le volet commercial et industriel.
• En raison de la fermeture du centre de tri de Saint-Hubert, la MRC de Marguerite-D’Youville souligne le fait qu’elle travaille présentement de concert avec le ministère de l’Environnement, RECYC-QUÉBEC et le transporteur Enviro Connexion afin d’assurer la pérennité du service de la collecte du recyclage sur son territoire.
• Un récent dossier publié le 25 novembre dans le Journal de Montréal souligne qu’il y a un besoin pour 1 417 médecins de plus au Québec, une situation jugée pour le moins critique alors que la population en général est de plus en plus vieillissante. Pour la Montérégie, il y aurait un manque de 180 omnipraticiens et 69 spécialistes, ce qui ne va pas sans conséquence.
DÉCEMBRE
• Le 4 décembre, la Banque de l’infrastructure du Canada a annoncé qu’elle s’engage à financer jusqu’à hauteur de 300 millions de dollars le projet du Port de Montréal, qui prévoit la construction d’un nouveau terminal à conteneurs à Contrecœur au coût estimé entre 750 et 950 millions de dollars. Il s’agit donc d’une étape décisive dans le développement du projet de Contrecœur, car il permet au Port de Montréal de poursuivre ses démarches, en collaboration avec le secteur privé, afin de compléter le montage financier du projet en faisant valoir qu’il bénéficie d’un solide engagement de 300 millions.
• En décembre, c’est l’approche du temps des Fêtes, mais aussi c’est le temps des différents budgets dans les municipalités de la région. À Varennes, les citoyens n’auront aucune augmentation de leur compte et il y aura gel du taux de taxes à Sainte-Julie. La hausse moyenne du compte de taxes sera de 2 % à Saint-Amable, tout comme à Verchères, alors qu’elle sera de 0,8 % à Contrecœur, et l’on note une augmentation du taux de taxes foncières de 1,5 % à Calixa-Lavallée.
• Saint-Amable vibre toutes les fins de semaine au rythme de la musique country alors que Le Radio Show est enregistré devant public tous les dimanches de 14 h à 17 h au pavillon multifonctionnel. Parmi les invités hebdomadaires de l’émission diffusée en direct sur les ondes de Radio Centre-Ville au 102,3 FM, on compte notamment Patrick Normand, Guylaine Tanguay et Maxime Farago.
• Plus de 400 personnes ont pu partager leur opinion sur les projets présentés dans le cadre du Budget participatif à Verchères et c’est le circuit d’entraînement extérieur qui a eu le plus grand nombre de votes. Ce sera donc au courant de l’année 2020 que les citoyens verront apparaître ce nouveau plateau sportif dans le parc des Pionniers, tout près du terrain de volleyball.
• La 22e édition du traditionnel Défilé de nuit à Sainte-Julie a été encore une fois couronnée de succès en attirant plus de 18 000 personnes et, comme au pôle Nord, ça prend beaucoup de travail en coulisse de la part des petits lutins pour arriver à tout présenter ça en un soir!
• À l’approche de Noël, il y a quelque chose de surprenant et de triste à la fois de constater que l’église est fermée en raison des risques de chute de pierres. Les plus peinés de cette situation sont les membres du conseil de Fabrique qui multiplient les démarches pour que les portes de l’enceinte plus que centenaire puissent rouvrir dans les prochains jours. Finalement, c’est avec soulagement que les responsables ont annoncé que l’église pourra rouvrir le samedi 21 décembre.

Et sur ce, bonne année 2020 à tous!

Partager cet article