Agab Rembourser votre achat

Les meilleurs boudins québécois mis en valeur à Boucherville

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Les meilleurs boudins québécois mis en valeur à Boucherville
Le meilleur boudin classique est confectionné par Guillaume Asselin du Bistro Les Affamés, à Montréal. Il reçoit son prix des mains de Jacques Chagnon, ancien président de l’Assemblée nationale.

Les prix Délys sont décernés lors de la deuxième édition du concours provincial
Les meilleurs artisans de boudin au Québec ont été primés lors de la deuxième édition du concours organisé par l’Association québécoise du Goûte-Boudin de Boucherville (AQGBB).
Dix-sept charcutiers artisans du boudin et restaurateurs ont participé à la seconde édition qui vise à redonner à ce produit artisanal québécois ses lettres de noblesse. Cent quarante personnes ont pris part au banquet au cours duquel les grands gagnants ont été dévoilés le 23 novembre dernier au Centre multifonctionnel Francine-Gadbois.
Il n’y a plus aucune raison de bouder le boudin, selon les amateurs qui étaient présents. Ce plat typique de nos ancêtres, dont plusieurs n’appréciaient guère, est maintenant prisé des gourmets, qu’il soit apprêté de façon classique ou créative.
Classique ou créatif
Le concours du meilleur boudin se divise en deux catégories. Le boudin classique doit être concocté avec 1/3 de sang de porc, 1/3 d’oignons, 1/3 de gras et 5 % d’épices et d’aromates. Le créatif doit contenir un minimum de 35 % de sang de porc, mais toutes les possibilités pour le réinventer sont permises. Il doit être cuisiné selon l’imagination de l’artisan.
Quelques semaines avant la soirée, les 17 participants au concours ont soumis 34 différents échantillons de boudin cuisinés, qui ont été goûtés à l’aveugle et notés par deux jurys : l’un composé d’amateurs de bonne chère; l’autre, de professionnels de métiers de bouche.
Les champions du boudin
Lors du banquet, les convives ont pu déguster les boudins créatifs et traditionnels des médaillés d’or des prix Délys. Les gagnants dans les différentes catégories ont reçu une assiette en étain ainsi qu’une attestation qu’ils pourront afficher dans leurs commerces respectifs.
Délys d’or
Catégorie « classique » : Bistro Les Affamés, Montréal
Catégorie « créatif » : Les Fermes PB (Pro Bouffe), Marieville
Délys d’argent
Catégorie « classique »: restaurant Le Pied Bleu, Québec
Catégorie « créatif »: Le Comptoir Espace Gourmand, Boucherville
Délys de bronze
Catégorie « classique »: charcuterie Aux 3 P’tits Cochons Verts, Terrebonne
Catégorie créatif: Charcuterie Frick, Lacolle

De nouveaux Chevaliers du Goûte-Boudin
Au cours de la soirée, la présidente de l’AQGBB et Grand-maître, Florence Junca-Adenot, ainsi que le secrétaire de l’Association, Marc Sauvé, ont adoubé deux nouveaux chevaliers, soit Charles Desmarteau et Pierre Chagnon.
Me Pierre Chagnon, bâtonnier, réside à Boucherville depuis 51 ans. Très impliqué dans la communauté, il est notamment l’un des fondateurs de l’AQGBB. Il a été secrétaire général de la Corporation des fêtes 2017 de Boucherville. Il est membre du Conseil d’administration du Centre multifonctionnel Francine-Gadbois. Depuis deux ans, il écrit régulièrement une suggestion de lecture dans le journal La Relève.
Tout au long de sa carrière, il a reçu de multiples distinctions notamment de la part du Barreau du Québec, de la Chambre des huissiers du Québec, de l’Ordre des administrateurs agréés du Québec et de la Ville de Boucherville. En 2014, la Légion royale canadienne, filiale 266 Pierre-Boucher de Boucherville, l’a nommé Personnalité canadienne de l’année à Boucherville.
Charles Desmarteau, détenteur d’une maîtrise en administration des affaires, est éditeur du journal La Relève depuis 2001. Très impliqué dans la communauté bouchervilloise, il a occupé la présidence de la Commission des jumelages de Boucherville de 2013 à 2018. Il a également été vice-président de la Commission des fêtes du 350e de Boucherville de 2010 à 2012, vice-président de l’Association des gens d’affaires de Boucherville (AGAB) de 2002 à 2005 et président de 2005 à 2007. Il a été membre du Comité de citoyens du district no 1 (Vieux-Boucherville) de 2010 à 2017.
Ces deux nouveaux Chevaliers ont prêté serment. Ils doivent maintenant faire la promotion du produit au Québec.

Valoriser le boudin
L’Association québécoise du Goûte-Boudin de Boucherville a été fondée en 2018, en collaboration avec sa cousine, la Confrérie des Chevaliers du Goûte-Boudin de Mortagne-au-Perche, en France, qui organise annuellement le concours international du meilleur boudin.
L’AQGBB a pour objectifs de valoriser le boudin, un mets de tradition, mais aussi d’innovation, d’organiser annuellement le concours du meilleur boudin au Québec, de promouvoir l’expertise des artisans du boudin d’ici, de réunir dans le partage et la convivialité tous les amateurs de boudin, de cousiner efficacement et chaleureusement avec la confrérie de Mortagne.
Elle compte déjà 75 membres et est ouverte à tous les citoyens quel que soit leur lieu de résidence. Pour plus d’informations, il faut communiquer avec la présidente Florence Junca-Adenot au 514 924-7063.

Partager cet article