Agab Rembourser votre achat

La Ville de Varennes s’inquiète de l’impact des travaux de réfection du pont-tunnel

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
La Ville de Varennes s’inquiète de l’impact des travaux de réfection du pont-tunnel
Les élus ont appuyé une demande au ministère des Transports du Québec pour l’installation d’une haie brise-vent aux abords de l’autoroute 30 sur le territoire de la MRC.

Voici un résumé de l’assemblée publique tenue le lundi 4 novembre dernier à la Maison Saint-Louis à Varennes.
• Deux requêtes ont été transmises au ministère des Transports du Québec (MTQ) à cette occasion. Dans la première, les élus demandent au ministère des interventions concrètes dans la planification des mesures d’atténuation lors des travaux de réfection du pont-tunnel afin d’améliorer la circulation à l’intérieur et à l’approche de l’échangeur de l’autoroute 20 et 30.
Rappelons que ces travaux devraient débuter au printemps 2020 et durer quatre ans. Selon des données dévoilées récemment par le MTQ, la capacité de la structure est présentement dépassée dans les deux directions, le matin de 6 h à 8 h, et le soir de 15 h à 17 h. On y apprend que le tunnel dans lequel 120 000 véhicules circulent chaque jour sera saturé en permanence de 5 h 30 à 19 h durant les deux années que dureront les fermetures de voies en semaine.
Le ministère a fait savoir que des mesures de mitigation seront déployées dès 2020, avant le début des entraves. Ainsi, cinq lignes d’autobus seront ajoutées entre Belœil et Montréal, ainsi qu’une voie réservée sur l’autoroute 20 en direction nord jusqu’à l’entrée du tunnel. De plus, cinq stationnements incitatifs seront réaménagés, agrandis ou même créés sur la Rive-Sud, pour un total de 835 places supplémentaires.
Haie brise-vent sur l’A-30
• Les élus ont aussi appuyé une demande au ministère des Transports du Québec pour l’installation d’une haie brise-vent aux abords de l’autoroute 30 sur le territoire de la Municipalité régionale de comté (MRC) de Marguerite-D’Youville afin de réduire le vent et la poudrerie en saison hivernale. Rappelons à ce sujet qu’en septembre dernier, le MTQ a procédé à une plantation d’arbres pour l’aménagement d’un brise-vent végétal en bordure de l’A-40, en direction ouest, entre Repentigny et Lavaltrie. Ce projet réduira les risques sur ce tronçon potentiellement dangereux et, au cours de l’hiver, des clôtures brise-vent temporaires renforceront la sécurité des usagers de la route, jusqu’à ce que les végétaux atteignent leur pleine maturité. Aussi, la mise en place d’un affichage permanent servira à rappeler aux conducteurs qu’ils se situent dans une zone où les épisodes de poudrerie sont fréquents.
• Lors de cette assemblée, les états comparatifs sur la situation financière de la Ville ont été déposés par le directeur du Service des finances et trésorerie, c’est-à-dire du 30 septembre 2018 au 30 septembre 2019.
• Le règlement de zonage permettra dorénavant le commerce de fleuriste au Sportplex de l’Énergie.
• Le règlement relatif aux animaux a été modifié afin de préciser les règles pour l’utilisation du petit enclos au parc canin qui sera réservé exclusivement aux chiens de moins de 20 kilogrammes.
• Des emprunts temporaires ont été contractés pour le financement de la conversion du réseau d’éclairage de la Ville et pour l’acquisition d’immeubles au centre-ville. Rappelons à ce sujet que la Ville a entrepris un projet visant la modernisation de 885 luminaires vers la technologie aux diodes électroluminescentes (DEL) et l’intégration d’un système de gestion intelligente de l’éclairage (SGIE). Sur le plan environnemental, la Ville réduira ses émissions de gaz à effet de serre d’environ 22,25 tonnes équivalent de CO2 sur une période de 25 ans, soit pour la durée de vie des luminaires.
Bilan des GES
• Le règlement relatif à la signalisation a été modifié afin d’interdire le stationnement sur le boulevard Marie-Victorin à l’intersection de la rue Jodoin, à proximité de l’école J.-P. Labarre.
• Des filets protecteurs seront installés dans le champ droit du terrain de baseball C du parc du Pré-Vert afin de protéger les joueurs et spectateurs du terrain de soccer situé près de l’école Les Marguerite.
• Une ressource est mandatée, la Patrouille neige, pour l’application des règlements relatifs au stationnement de nuit hivernal.
• La Ville de Varennes participera au projet de réalisation d’un bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) sur le territoire de la MRC de Marguerite-D’Youville.
• En matière de sécurité publique, la Municipalité souhaite adhérer au projet de déploiement d’un système de radiocommunication sur le territoire de la MRC de Marguerite-D’Youville.
(Mention de source : Ville de Varennes)

Partager cet article