Marguerite D

La Ville de Boucherville compte faire appel à un médiateur

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
La Ville de Boucherville compte faire appel à un médiateur
Lors du Déjeuner du maire, Jean Martel a mentionné que la Ville prévoyait faire appel à un médiateur pour trouver un compromis.

À la suite de la poursuite de 60,6 M $ intentée par les entreprises du parc industriel

Afin de tenter de trouver un compromis pour mettre un terme à la poursuite de 60,6 M $ intentée par 28 propriétaires d’entreprises du parc Lavoisier de la zone industrielle contre la Ville de Boucherville, l’administration du maire Martel compte demander sous peu l’intervention d’un médiateur. Dans la foulée de la refonte du règlement d’urbanisme de la municipalité, certaines modifications ont eu un impact sur les usages industriels. Or, les propriétaires fonciers de ce secteur se disent lésés par les changements apportés à la réglementation.
« Nous voulons rétablir le dialogue avec les industriels. Un médiateur permettra de le faire et d’explorer de façon plus large que ce que permet la judiciarisation. Nous voulons trouver un terrain d’entente en regardant des solutions acceptables pour tout le monde », a indiqué M. Martel lors du Déjeuner du maire. Le nom du médiateur sera dévoilé au cours des prochaines semaines. Il faudra d’abord que les contestataires acceptent la proposition de participer à l’exercice de médiation.
Le maire estime que ce mode de règlement de différends s’avère la meilleure avenue pour résoudre ce conflit. Consciente du mécontentement des propriétaires d’entreprises, la Ville proposera cette approche par l’entremise de ses procureurs. Les demandeurs ont déposé la poursuite en Cour supérieure le mercredi 25 septembre dernier.

 

Partager cet article