Marguerite D

Une dizaine d’oeuvres originales à l’exposition Tissé serré de l’artiste Johanne Simard à la Galerie Vincent-d’Indy

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
Une dizaine d’oeuvres originales à l’exposition Tissé serré de l’artiste Johanne Simard à la Galerie Vincent-d’Indy

L’artiste québécoise Johanne Simard propose depuis mercredi dernier une nouvelle exposition nommée Tissé serré qui rassemble une dizaine d’oeuvres produites en 2017-2018 dont quatre de grand format à la Galerie Vincent-d’Indy. En fait, les motifs qu’elle dessine à l’aide de crayons de pastel à l’huile rappelle la texture du tissage. Voilà pour le lien avec le titre de l’exposition. Sa technique consiste à appliquer un nombre incalculable de traits qui créent une certaine profondeur à l’image, de laquelle ressort une luminosité comme un clair obscur. À cette dimension s’ajoute un choix de couleurs harmonieuses, parfois presque monochromes dans chacun des tableaux. Chaque toile demeure différente des autres et fait preuve de recherche et d’originalité.
En effectuant des randonnées dans la nature, elle trouve l’inspiration qui la guide vers la création d’une oeuvre. Le silence lui parle. Les paysages influencent son imaginaire. Elle admire par ailleurs le travail de nombreux jeunes artistes qui expriment la modernité.
Bachelière en arts plastiques depuis 2004, Johanne Simard a fait plusieurs formations de perfectionnement. Elle a à son actif près d’une dizaine d’expositions individuelles ou en duo ou trio, en plus d’avoir participé à une vingtaine d’autres collectives. Elle a notamment exposé à la Galerie Sara à Osaka au Japon.
L’exposition Tissé serré se poursuit jusqu’au 24 novembre.

Vernissage
Le vernissage aura lieu le dimanche 3 novembre à 13 h.

Partager cet article