Agab Rembourser votre achat

Constats sur la génération Z et sa vision du milieu du travail en Montérégie

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
Constats sur la génération Z et sa vision du milieu du travail en Montérégie
L'organisme à but non lucratif Academos a réalisé un sondage auprès de 1268 Québécois âgés entre 14 et 26 ans.

En Montérégie, 60% des jeunes de la génération Z (personnes nées à partir de 1995) se disent inquiets de ne pas trouver un métier qu’ils aiment lorsqu’ils arriveront sur le marché du travail. Et 50% craignent de ne plus avoir de temps libre et de devoir travailler trop. Voilà deux des données qui ressortent d’un vaste sondage réalisé auprès de 1268 Québécois âgés entre 14 et 26 ans par l’organisme à but non lucratif Academos qui favorise la persévérance scolaire et facilite le choix de carrière.
Le sondage intitulé La génération Z du Québec et sa vision du milieu du travail permet d’en apprendre davantage sur les valeurs professionnelles des jeunes, leurs attentes envers leurs futurs employeurs, leurs inquiétudes face au marché du travail ainsi que les secteurs d’activité qui les intéressent et ceux qu’ils semblent vouloir délaisser.
Huit constats principaux sur les prochains travailleurs ressortent de cette enquête. Les Z s’intéressent davantage aux professions traditionnelles qu’aux professions émergentes; ils sont attirés par l’entrepreneuriat. Pour eux, réussir sa vie professionnelle est synonyme d’équilibre et de passion; ils priorisent le plaisir et le bien-être avant le prestige et l’argent. Les défis et l’apprentissage les motivent.
Ils veulent que l’entreprise qui les emploie soit écoresponsable, favorise la diversité et contribue positivement à la société. S’ils se montrent enthousiastes, en revanche, ils se disent inquiets face au marché du travail. Enfin, ils se sentent mal préparés pour faire leur entrée sur le marché du travail.
Parmi les sujets soulevés au cours de ce sondage, il a été question de leur perception d’une carrière. « Quel est votre principal objectif de carrière? », a-t-on demandé aux répondants. « M’épanouir dans un domaine ou une profession qui me passionne », s’est avérée la réponse ayant obtenu la première place (46,4%). En deuxième position : « Contribuer à un changement positif dans la société (20,2%). Plus loin, en 5e place, les répondants n’ont eu aucune retenue : « Être riche!» (6%).
Depuis quelques années, bon nombre d’entreprises tentent de s’adapter à l’arrivée des millénariaux parmi leurs employés. Au Canada, cette génération ayant grandi avec le numérique est composée de 7,3 millions de personnes. Et d’ici 2020, elle représentera 20 % de la main-d’oeuvre mondiale.

Palmarès des 10 professions les plus populaires auprès des jeunes de la génération Z en Montérégie
1. Médecin de famille
2. Entrepreneur
3. Programmeur/développeur en médias interactifs
4. Avocat
5. Enseignant au secondaire
6. Biologiste/scientifique
7. Ingénieur
8. Médecin spécialiste
9. Infirmier
10. Policier

 

Partager cet article