Marguerite D

Retour sur les Journées de la culture : L’impro-picturale un succès monstre

(Source : Ville de Boucherville)
Retour sur les Journées de la culture : L’impro-picturale un succès monstre

Les 27, 28 et 29 septembre dernier s’est tenue à Boucherville, la 23e édition des Journées de la Culture sous la thématique « La rencontre : tisser des liens, bâtir des ponts ». La population a pu participer gratuitement à une multitude d’activités culturelles permettant, aux jeunes et aux moins jeunes, de s’initier à la musique classique et émergente, à des ateliers variés en art visuel, au cinéma, à l’histoire et au patrimoine de Boucherville, et bien plus encore.
Les expositions
Le coup d’envoi des Journées de la culture a été donné en début de soirée, le jeudi 26 septembre, par la tenue du vernissage de l’exposition du Circuit des arts, présentée au café du 3 septembre au 5 novembre. L’événement a été relevé par la présence de monsieur le maire Jean Martel, venu souligner le talent et la participation de nos artistes aux activités coordonnées par la Ville de Boucherville.
Par ailleurs, les visiteurs ont pu admirer l’exposition Parapluies du Cercle de Fermières Boucherville, présentée dans le hall d’entrée du Café centre d’art ainsi que les œuvres de l’exposition Liaison de Marie-José Gustave et de Gérald Parent présentée à la Galerie Jean-Letarte. Également à l’affiche durant les Journées de la culture, l’exposition Perte de monde de Sophie Roy à la Galerie Vincent-D’Indy au Centre multifonctionnel Francine-Gabois; l’exposition Créateurs d’ici mettant en vedette les artistes de Boucherville à la Galerie 500 au Centre administratif Clovis-Langlois; ainsi que les expositions historiques présentées à la maison dite Louis-Hippolyte-La Fontaine, Le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine : Une histoire entre deux rives et Mémoires d’une demeure ancestrale.
Les médiations
Les amateurs de culture ont très certainement pu trouver chaussure à leur pied parmi notre sélection de plus de 30 activités gratuites s’étalant sur trois jours. Parmi les ateliers pratiques et démonstrations de toutes sortes, soulignons l’atelier de modèle vivant Tintin et la Castafiore offert par Réal Campeau, professeur pour l’Atelier des Arts visuels de Boucherville ainsi que le laboratoire de sculpture sur argile Rencontre du sculpteur avec son modèle en compagnie d’Alain Daignault, artiste émérite. À noter aussi la présence très attendue des artistes Marie-José Gustave et Gérald Parent venus présenter un atelier d’initiation à la vannerie et au tissage de papier. Finalement dans la catégorie de médiation en art visuel, retenons la création d’une toile collective intitulée Au fil de soie avec l’artiste Roger Renaud. Celle-ci sera exposée dans le corridor du
2e étage du Café centre d’art dès le mois de décembre.
Les TouillésLes passionnés de cinéma et de musique ont quant à eux pu profiter de la soirée du vendredi pour assister à un visionnement de courts-métrages autonomes réalisés par des vidéastes passionnés lors du Kabaret de Kino Rive-Sud ou pour assister à une soirée musicale intime en compagnie de Marjolaine Morasse, Léa Jarry, Sam Harvey et Véronique Bilodeau.
L’impro-picturale : un succès monstre
Samedi 28 septembre, dans le cadre des Journées de la culture, la population a pu assister pour la toute première fois à une soirée d’improvisation picturale. C’est devant une salle comble que les six artistes invités, Ronald Collette, Benoît Desfossés, Ginette Gutkin, Lou Leblanc, Roger Renaud et Marie-Hélène Roy ont chacun réalisé une toile à partir de défis spécifiques qui leur étaient donnés par l’animateur Olivier Courtois, accompagné en musique par Suzanne Tremblay et Daniel Lapierre. Les toiles des participants seront exposées dans le corridor au 2e étage du Café centre d’art. Bravo à ces artistes pour leur audace et leur performance!

Partager cet article