Marguerite D

Aider les médias écrits parmi les sujets discutés au débat radiophonique de FM 103,3

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
Aider les médias écrits parmi les sujets discutés au débat radiophonique de FM 103,3
L'éditeur du journal La Relève, Charles Desmarteau, a posé une question aux candidats en lien avec l'aide gouvernementale réclamée par les médias écrits.

Six candidats se présentant sur la Rive-Sud pour différents partis aux élections fédérales ont participé mercredi dernier à un débat radiophonique organisé par la radio communautaire FM 103,3, en collaboration avec l’hebdo Le Courrier du Sud. La formule a permis à chacun des panélistes de défendre ses positions sur cinq thèmes prédéfinis. Les débatteurs regroupaient Matthew Dubé (NPD), Xavier Barsalou-Duval (BQ), Patrick Clune (PCC), Réjean Hébert (PLC), Julie Lavallée (PPC) et Pierre Nantel (PV).
Parmi les personnes invitées à poser des questions aux candidats figurait l’éditeur du journal La Relève, Charles Desmarteau. Celui-ci a abordé le volet des communications. Dans le contexte des transformations auxquelles sont confrontés les médias écrits, il a soulevé le sujet du soutien gouvernemental réclamé par l’industrie des journaux. « Pourquoi le gouvernement fédéral sous le règne du Parti libéral du Canada n’a pas soutenu les hebdos régionaux sur le plan de leurs placements publicitaires depuis quatre ans? … Et pourquoi le Parti conservateur du Canada refuse-t-il d’aider équitablement les hebdos régionaux par des mesures fiscales, au même titre que les autres industries culturelles, telles que les médias électroniques, le milieu de l’édition et les hebdos communautaires et allophones? », a-t-il demandé.
Le sujet a ouvert la porte aux critiques contre le gouvernement sortant. Le candidat du Parti vert, Pierre Nantel, a lancé les premières attaques. « Ça fait quatre ans que les Libéraux disent qu’ils mettent de l’argent pour aider les médias mais on n’en a pas encore vu la couleur. Notre démocratie est soutenue par le journalisme. Quant aux Conservateurs, ils ont ignoré le problème », a mentionné en substance M. Nantel.

Le député sortant de Pierre-Boucher-Les Patriotes- Verchères et candidat du Bloc québécois, Xavier Barsalou-Duval, était le seul représentant de cette circonscription à la table des invités.
La rencontre s’est tenue dans un restaurant du Vieux-Longueuil en présence de citoyens et de supporteurs des candidats.

Du point de vue du bloquiste Xavier Barsalou-Duval, les Libéraux ont agi en derniers de classe dans ce dossier. En période de débat entre les candidats, il a ajouté que les Conservateurs n’ont jamais défendu les médias locaux à la Chambre des communes. Quant à Réjean Hébert, il a indiqué que le gouvernement libéral avait retiré la publicité gouvernementale dans les médias sous prétexte que les Conservateurs utilisaient ce moyen pour faire de la propagande. Patrick Clune a reconnu que les médias locaux vivaient des difficultés et qu’il fallait les appuyer. Les deux autres débatteurs sont demeurés plutôt vagues sur ce sujet.
Les quatre autres sujets sur lesquels les invités se sont prononcés comprenaient la mobilité (transport), l’environnement, l’économie et l’immigration.

 

 

 

Partager cet article