Marguerite D

125 personnes courent ou marchent à la mémoire de Terry Fox

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
125 personnes courent ou marchent à la mémoire de Terry Fox
Le maire Jean Martel, Frédérique Bérubé-Perron, invitée d’honneur et à l’arrière, son père Alexis Bérubé. (Photo : Benoît Leblanc)

Environ 125 personnes ont couru ou marché, le 8 septembre dernier, au parc Vincent-D’Indy à la mémoire de Terry Fox.
C’est la deuxième année que Julie Desormeaux organise cet événement. Cette mère de famille de Boucherville souhaite faire connaître Terry Fox auprès des jeunes. L’argent recueilli, soit quelque 3000 $, sera de nouveau remis à la Fondation Terry Fox afin de financer la recherche sur le cancer.
Symbole de courage, de compassion et d’espoir
Terry Fox n’avait que 22 ans lorsqu’il apprend qu’il est atteint d’un cancer. Courageux et déterminé, il décide de ne pas se contenter de s’aider lui-même, mais aussi de faire quelque chose pour aider les autres victimes de cancer. Il souhaite traverser le Canada à pied pour sensibiliser les gens et amasser des fonds pour la recherche contre le cancer.
Sa course, baptisée Marathon de l’espoir, commence en avril 1980 à St. John’s à Terre-Neuve. Après 143 jours et 5373 km de course, il doit y mettre fin le 1er septembre 1980 alors que son cancer réapparait. Il meurt à l’âge de 23 ans.
Depuis, plusieurs personnes célèbrent sa mémoire en participant à la course Terry Fox et en contribuant à la Fondation éponyme, qui a permis de recueillir à l’échelle internationale plus de 750 millions de dollars pour la recherche contre le cancer.
Une invitée spéciale
Frédérique Perron-Bérubé qui vit avec une amputation congénitale d’un pied était l’invitée d’honneur de la course d’un kilomètre. « Elle est déterminée et ne se laisse pas freiner », mentionne Mme Desormeaux. Cette dernière promet d’organiser plusieurs autres Course Terry Fox, « tant qu’il y aura des participants », précise-t-elle.

Partager cet article