Des élèves de l’école Paul VI réclament une sécurité accrue dans les rues de Boucherville

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
Des élèves de l’école Paul VI réclament une sécurité accrue dans les rues de Boucherville
Pour une rare fois, la salle du conseil municipal de Boucherville était bondée lors de la période des interventions du public.

Différents accidents qui ont enlevé la vie ou blessé des piétons ou des cyclistes au cours des dernières années à Boucherville ont laissé un sentiment d’insécurité auprès des écoliers. Ce sujet est devenu une préoccupation à l’école Paul VI. Des élèves de 6e année et leur famille se sont mobilisés afin d’exprimer leur inquiétude en ce sens aux membres du conseil municipal réunis en assemblée le 16 septembre. La salle Pierre-Viger était bondée pour l’occasion.
Lors de la période des interventions du public, une enseignante de l’établissement, Sarah Beaulieu Larochelle, accompagnée de trois élèves, a exprimé les appréhensions ressenties au sein de sa classe. « Les enfants ont maintenant des craintes à la suite des accidents qui ont entraîné le décès de piétons sur la rue De Montbrun », a-t-elle mentionné. Trois jeunes ont aussi témoigné à tour de rôle pour affirmer notamment qu’un grand nombre d’automobilistes ne respectent pas l’arrêt obligatoire aux traverses de piétons, ce qu’ils déplorent.
Les élèves ont demandé aux élus municipaux une rencontre avec les membres du comité de circulation de la Ville afin de pouvoir partager des avenues de solution qui permettraient d’améliorer la sécurité à pied ou à vélo dans le secteur autour de leur école et ailleurs. C’est la première fois qu’une telle requête soit exprimée auprès du conseil municipal.
Répondant à cette intervention, le maire Jean Martel a dit accepter qu’une telle rencontre soit organisée afin que les jeunes puissent se faire entendre. Il a par ailleurs rappelé aux citoyens de respecter les limites de vitesse et de faire leur part pour améliorer la sécurité. « Ça prend de la sensibilisation auprès des conducteurs. Je vois constamment des gens qui ne font pas leur arrêt et qui continuent leur route sans en tenir compte », a ajouté M. Martel.
Remerciant les élèves et leurs proches de s’être rendus à l’hôtel de ville pour cette démarche, le maire a confirmé son intention d’assister à la rencontre entre les écoliers et le comité de circulation. Aucune date n’a cependant été fixée pour la tenue de cette réunion.

 

Partager cet article