Agab Rembourser votre achat

Le marché résidentiel sur la Rive-Sud en hausse de 16% en août

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
Le marché résidentiel sur la Rive-Sud en hausse de 16% en août

Les transactions immobilières ont continué de progresser au mois d’août. Sur la Rive-Sud, le nombre de ventes de propriétés résidentielles a connu un bond de 16%. La région se classe en troisième place à ce chapitre derrière le secteur Saint-Jean-sur-Richelieu (+20%) et la Rive-Nord (+17%). Selon les données comptabilisées par Centris, 3 527 ventes résidentielles ont été conclues sur le territoire de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal. Il s’agit d’une augmentation de 10 % par rapport au même mois l’année dernière et un sommet pour cette période de l’année depuis que l’on recense les données du marché.
Encore une fois, la copropriété domine parmi les catégories de propriété avec 1374 transactions, ce qui représente une hausse de 23 %. Tout juste derrière, les plex de deux à cinq logements ont enregistré une augmentation de 18% des ventes pour un total de 371 transactions. Toujours au chapitre des statistiques, le prix des propriétés a continué de croître durant cette période. L’augmentation du prix médian la plus importante s’observe du côté des copropriétés avec un bond de 7%. En comparaison, le prix médian des maisons unifamiliales a gagné 4 %.
« La vigueur exceptionnelle du marché immobilier de Montréal pour un mois d’août est cohérente avec l’intensité de l’activité que nous connaissons depuis le début de l’année », affirme Nathalie Bégin, présidente du conseil d’administration de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). « Plusieurs secteurs périphériques de la RMR de Montréal continuent de mener le bal et on observe dans ces secteurs des hausses substantielles du prix médian des propriétés résidentielles. Un rééquilibrage s’effectue par rapport à la progression particulièrement importante observée sur l’île de Montréal depuis 2018 », ajoute-t-elle.
Le prix médian des maisons unifamiliales s’élève à 345 000 $ et celui des plex atteint 532 500 $.
Du côté de la copropriété, il est rendu à 279 000 $. Sur l’île de Montréal, il a grimpé de 6% au cours des 12 derniers mois pour se chiffrer à 330 000 $.

Partager cet article