Agab Rembourser votre achat

Un Bouchervillois écrit un roman sur la saga de son arrière grand-père

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
Un Bouchervillois écrit un roman sur la saga de son arrière grand-père

Après quatre ans de recherches et de démarches, un Bouchervillois âgé de 75 ans vient de publier à compte d’auteur un roman à caractère historique sur l’histoire de son arrière grand-père paternel. « C’était un rêve que je voulais réaliser lorsque j’allais être à la retraite », mentionne Jean-Guy Duchaine dont l’ouvrage s’étend sur quelque 500 pages.
Un jour, un étudiant en droit de l’Université McGill vérifie auprès de lui s’il avait un lien de parenté avec Thaddée Duchaine. Oui, c’est mon arrière grand-père lui répond M. Duchaine. La conversation sur l’histoire de cet homme qui a vécu au 19e et au début du 20e siècle s’enclenche. Son nom est associé à une célèbre cause sur les droits de pêche qui a fait jurisprudence. Sa curiosité piquée, notre Bouchervillois entreprend une série de recherches pour en connaître davantage sur son aïeul.
Voici le contexte. En 1881, après avoir obtenu un droit de pêche à Causapscal, dans la vallée de la Matapédia, un riche homme d’affaires montréalais, George Stephen, mieux connu sous le nom de Lord Mount Stephen, souvent associé au chemin de fer du Canadien Pacifique et à la création du Jardin de Métis, ouvre un site qui devient un club privé, reconnu comme l’un des plus beaux en Amérique du Nord. M. Stephen possède les droits de pêche sur la rivière locale de ce village.
Par conséquent, les résidents de Causapscal se voient interdire le droit de taquiner le saumon dans le secteur. Or, Thaddé Duchaine, modeste propriétaire d’une terre où passe la même rivière, n’accepte pas de ne pouvoir lancer sa ligne dans ce cours d’eau. De caractère entêté, il poursuit le propriétaire du club privé pour contester l’exclusivité des droits de pêche accordée à l’homme d’affaires.

L’auteur bouchervillois Jean-Guy Duchaine.

L’auteur fait référence à des faits vécus. « Environ 95% des événements décrits dans le livre se sont produits mais ça demeure une histoire romancée », tient à préciser M. Duchaine. Les lecteurs trouveront dans ce récit des tranches de vie parsemées de rebondissements de Thaddée Duchaine et de George Stephen. En parallèle, ils découvriront des moments importants de l’histoire de Causapscal, de la vallée de la Matapédia, du Québec et du Canada de l’époque concernée par cette cause. L’ouvrage est disponible à la Librairie Au Carrefour, à Boucherville.

 

Partager cet article