Marguerite D

Le Bouchervillois Guy Gilain remporte sa première victoire en Formule Atlantique

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Le Bouchervillois Guy Gilain remporte sa première victoire en Formule Atlantique
Âgé de 58 ans, Guy Gilain, est passionné de la course automobile depuis plus de 30 ans. Il a signé son premier gain en Formule Atlantique le 28 juillet dernier, lors de la 3e course de la fin de semaine au Circuit Mont-Tremblant. Mention de source: Olivier Delorme / Formula Atlantic Canada (Photo : Olivier Delorme / Formula Atlantic Canada )

Guy Gilain, un vétéran de course automobile, a signé son premier gain en Formule Atlantique le 28 juillet dernier sur le Circuit Mont-Tremblant, lors de la troisième course, la finale, de la fin de semaine. Le pittoresque tracé des Laurentides accueillait la toute nouvelle série Formula Atlantic Canada pour sa deuxième manche, lors du rendez-vous annuel de la Classique d’été.
C’est tout un exploit pour le pilote âgé de 58 ans de Boucherville puisqu’il était parti de la quinzième position. « Nous avions eu des problèmes lors des qualifications. Ça m’a fait travailler énormément pour remonter», commente-t-il. Il a donc effectué une course parfaite, remportant celle-ci après avoir effectué une superbe remontée.
« Ça fait partie de mes bonnes courses, explique Gilain. J’étais à fond tout le long, et j’avais le sentiment d’avoir un haut taux de concentration. J’atteignais mes points de freinage parfaitement bien que mes pneus se dégradaient rapidement. La voiture était très bien réglée, ce qui m’a permis d’effectuer une remontée de 12 voitures. »
Il conclut en affirmant que, « je suis très content de moi-même et de notre amélioration en tant qu’équipe. Tout le monde a très bien travaillé sur la voiture, c’est un effort commun qui m’a permis de monter sur la plus haute marche du podium dimanche! J’ai été heureux d’accueillir Joann Villeneuve ce week-end là au Circuit Mont-Tremblant, alors qu’elle a replongé dans l’univers de la course automobile avec les pilotes de la Formule Atlantique. Il était agréable de voir cette grande dame qui a accompagné Gilles Villeneuve lors de ses aventures en Formule Atlantique, revenir dans les paddocks de cette même série plus de 40 ans plus tard.»
L’histoire d’une passion
L’avocat spécialisé en droit de la construction raconte « être tombé amoureux fou de la course automobile à l’époque de Gilles Villeneuve. En 1978, après avoir vu le Grand Prix du Canada à Montréal, j’ai dit à mon père que je voulais faire de la course automobile. Et il m’a dit, ‘’si tu veux faire ça, j’arrête de payer tes études’’. Alors j’ai compris que la réponse était non.»
« Plus tard, lorsque j’étais tout jeune avocat, j’ai lu un article de Réjean Tremblay dans La Presse qui indiquait que Claude Bourbonnais était la suite de Gilles Villeneuve, cinq ans après son décès. J’ai appelé Tremblay parce qu’il mentionnait que Bourbonnais se cherchait gérant. C’est comme cela que mon aventure a commencé alors que j’ai occupé cette fonction.»
Un jour, Gilain a vu une publicité dans La Presse de l’École de pilotage Jim Russell, et il a été suivre un cours. Il a commencé à piloter dans les années 90 et durant trois saisons. Il avait 27 ans. Il y a mis fin parce les risques d’accidents sont grands et qu’il ne voulait pas que sa fille voit son père dans un lit hôpital. Celle-ci, maintenant sa gérante, lui avait fait remarquer quelques années après son retrait qu’elle s’ennuyait de ses week-ends où elle assistait à des courses automobiles. Gilain est ainsi revenu en piste, en formule 1600, de 2009 à 2014. Il a grimpé les échelons et a été déclaré champion canadien en 2012 et 2013 de la classe Master, c’est-à-dire 45 ans et plus. En raison de contrainte de travail, il n’a pratiquement pas piloté de 2014 à 2017. Puis en 2018, il a plongé en Formule Atlantique.
Grand défi
En fin de semaine dernière, il participait Grand Prix de Trois-Rivières. En raison de nos délais l‘impression, La Relève ne peut vous indiquer les résultats.

Partager cet article