Marguerite D

Inauguration du nouveau four de réchauffe à Contrecœur dans un contexte de hausse des exportations d’acier au pays

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Inauguration du nouveau four de réchauffe à Contrecœur dans un contexte de hausse des exportations d’acier au pays
L’inauguration officielle du four de réchauffe du laminoir de Contrecoeur-Ouest au coût de 33 millions de dollars permettra une plus grande productivité de l’usine, une utilisation optimale de l’énergie et une réduction des gaz à effet de serre. (Photo : ArcelorMittal)

La levée des tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium que les États-Unis imposaient sur les produits canadiens a eu un effet important car les exportations de ces métaux ont fait un bond important en juin dernier.
Rappelons à ce sujet que ces tarifs imposés par l’administration Trump en 2018, soit 25% pour l’acier et 10% pour l’aluminium, ont fait plonger ces exportations vers notre voisin du Sud. Selon les plus récentes données, les ventes d’acier étaient passées de 792,9 M$ en mai à 492,8 M$ en juin 2018, et elles ont même atteint un creux à 380,4 M$ en mai 2019, soit le pire résultat pour ce type d’exportation en près de 10 ans, ce qui a amené son lot d’inquiétudes pour ce secteur névralgique de l’économie.
Par contre, la levée des tarifs en mai dernier a eu un effet immédiat puisque, d’après les plus récentes informations de Statistique Canada, les exportations ont repris de la vigueur avec le retrait des sanctions. En ce qui concerne l’acier, les exportations ont augmenté de 15,8% en juin 2019 par rapport au mois précédent, pour se chiffrer à 440,4 M$.
160 M$ d’ici 2020
C’est dans un tel contexte à la hausse que la multinationale ArcelorMittal a franchi une étape importante de son plan d’investissements stratégiques avec l’inauguration officielle du four de réchauffe du laminoir de Contrecoeur-Ouest. Ce projet de 33 millions de dollars a été réalisé dans les délais prévus et en parallèle avec la continuité des opérations du complexe.
Soulignons que, d’ici 2020, près de 160 millions de dollars canadiens seront injectés dans les deux complexes de Contrecoeur afin d’en augmenter la capacité et la productivité, tout en réduisant l’empreinte environnementale, afin de favoriser la pérennité de l’entreprise au Québec.
Dans le cadre de ce plan d’envergure, le chantier de modernisation du laminoir à fil machine de Contrecoeur-Est se poursuit. Il s’agit d’un investissement de 89 millions de dollars canadiens qui s’échelonnera jusqu’à l’an prochain et il contribuera notamment à accroître la taille des bobines de fil machine d’acier produites par cette usine et à installer une cage de précision, un compacteur moderne, de même qu’un nouveau convoyeur. Au terme de ce plan, la capacité de production du laminoir à fil machine sera augmentée de plus de 100 000 tonnes pour la porter à 560 000 tonnes annuellement.
L’entreprise procèdera également au remplacement du four de réchauffe du laminoir à fil machine de Contrecoeur-Est, un projet qui est quant à lui estimé à environ 30 millions de dollars canadiens. ArcelorMittal a aussi effectué le changement du dépoussiéreur de l’aciérie de Contrecoeur-Ouest afin d’améliorer son rendement et d’accroître la santé ainsi que la sécurité de ses travailleurs.
« Ces investissements visent à répondre aux besoins actuels et futurs de nos clients et à étendre notre gamme de produits à haute valeur ajoutée, a déclaré François Perras, président-directeur général, ArcelorMittal Produits longs Canada. Ils contribueront à notre rentabilité et à assurer notre pérennité. Ils s’inscrivent également dans notre virage Industrie 4.0, dans lequel la technologie jouera un rôle clé pour accroître notre capacité à produire de l’acier de qualité et à faire face à la concurrence mondiale. »
La direction a fait savoir que ces projets permettent à ArcelorMittal Produits longs Canada de consolider ses 1 700 emplois directs et de solidifier la chaîne de production de la multinationale au pays. Il faut rappeler à ce sujet que le minerai de fer utilisé dans les installations de Contrecoeur provient en grande majorité d’ArcelorMittal Exploitation minière sur la Côte-Nord. De plus, Produits longs Canada est un fournisseur des brames d’acier utilisées par sa société ArcelorMittal Dofasco, en Ontario, qui fabrique des produits plats d’acier dans ses installations.

Partager cet article