Marguerite D

La natation artistique plonge au niveau compétitif en septembre prochain

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
La natation artistique plonge au niveau compétitif en septembre prochain
Le programme de natation artistique n’a qu’un an et demi et connaît un vif succès auprès des jeunes.

L’engouement pour la natation artistique est tellement grand à Boucherville que le programme offert depuis seulement un an et demi par le Club Mustang passera au niveau compétitif en septembre prochain. De plus, il accueillera ses deux premières élèves inscrites au nouveau programme sport-études qui sera offert à l’école secondaire De Mortagne lors de la prochaine rentrée scolaire.
La nage synchronisée, maintenant désignée nage artistique, a fait son entrée en janvier 2018 au Complexe aquatique Laurie-Eve-Cormier. Quelques mois plus tard, soit en septembre, les inscriptions explosaient. De six nageuses, elles étaient 36 à vouloir apprendre à danser sous l’eau et exécuter des chorégraphies bien synchronisées. Et en septembre prochain, on s’attend à recevoir encore plus de nouveaux élèves.
Les sirènes, comme on les surnomme souvent, sont formées à ce sport par deux athlètes de niveau international, soit Isabelle Rampling et Émilie Lussier qui habitent Boucherville.
Isabelle Rampling est double médaillée d’argent aux Jeux panaméricains de 2007. Elle a participé aux Jeux olympiques d’Athènes et de Pékin et il y a deux ans, elle représentait le Canada en duo avec Robert Prévost, aux Championnats du monde de Budapest. Émilie Lussier est cinq fois médaillée aux Championnats du monde maîtres. Elle a notamment remporté, en équipe dans la catégorie 25 à 34 ans, la médaille d’or aux Championnats du monde des Maitres FINA 2017 à Budapest, en Hongrie, en 2017, et en 2010, à ceux de San Francisco.
Ces deux passionnées de ce sport devront recruter de nouveaux entraîneurs tellement cette discipline se développe à Boucherville. Présentement, leurs élèves (niveau récréatif) sont toutes des filles âgées de 6 à 59 ans. Deux nageuses affichent en effet fièrement cet âge, comme quoi, il n’est jamais trop tard pour commencer à s’adonner à ce sport exigeant. Mustang artistique espère par ailleurs réussir à attirer les garçons.
Quant aux deux premières élèves du programme sport-études, en première secondaire, il s’agit de résidentes de Candiac et de Sainte-Julie qui s’entraînent présentement avec le Club Samak de Brossard et qui ont demandé à être transférées avec le Club Mustang. Le duo d’entraîneurs s’attend d’ailleurs à un nombre élevé d’inscriptions dans ce programme en septembre 2020 même si aucun recrutement n’est fait.
Un gala
Pour souligner la fin de l’année, le Club Mustang a tenu le 22 juin dernier un gala. Ce fut l’occasion pour vingt-trois de nageuses artistiques de démontrer les routines apprises au cours de l’année.
Isabelle Rampling et Émilie Lussier ont également offert une prestation. L’événement a connu un grand succès et a attiré quelque 120 spectateurs.

Partager cet article