acheter local

Un grand projet de reboisement social et festif à Sainte-Julie

Communiqué
Un grand projet de reboisement social et festif à Sainte-Julie
Des personnalités publiques signataires du Pacte pour la Transition, des représentants de la Ville, des élèves de l’école Le Rucher et de socioarboriculteurs d’Arbre-Évolution ont participé au projet de reboisement social™ de l’organisme Arbre-Évolution Coop de solidarité. (Photo : Courtoisie)

Une plantation de 1 500 arbres a été réalisée vendredi et samedi dernier le long de la piste cyclopédestre du Grand-Coteau à Sainte-Julie en compagnie de personnalités publiques signataires du Pacte pour la Transition, de représentants de la Ville, d’élèves de l’école Le Rucher et de socioarboriculteurs d’Arbre-Évolution. Cette initiative résulte d’une demande déposée par la Ville de Sainte-Julie pour accueillir sur l’un de ses terrains un projet de reboisement social™ de l’organisme Arbre-Évolution Coop de solidarité. Cet organisme a développé le site Web calculcarbone.org pour inviter les entreprises, organisations et citoyens à calculer leurs émissions de C02 et de les compenser en finançant la plantation du nombre d’arbres requis pour neutraliser celles-ci. « Suite au lancement du Pacte, les ventes du site ont monté en flèche. Des centaines de personnes ont utilisé notre service afin de compenser l’empreinte écologique de leur déplacement en voiture ou en avion », explique Simon Côté, coordonnateur général d’Arbre-Évolution Coop.
Arbre-Évolution Coop de solidarité s’est également fait connaître en novembre dernier par son engagement à planter des arbres lors du lancement du Pacte pour la transition, une initiative d’un regroupement d’artistes menés par l’auteur et metteur en scène Dominic Champagne, d’ailleurs présent à Sainte-Julie pour l’inauguration de la plantation, incitant les Québécois à signer une promesse de faire leur part pour lutter contre les changements climatiques tout en demandant au gouvernement d’en faire autant. L’organisme a pris le même engagement en février lors du lancement à Montréal du forum La planète s’invite à l’école, une initiative réunissant 750 élèves du primaire et du secondaire d’une centaine d’écoles de partout au Québec.
1 500 arbres plantés à Sainte-Julie
Sur les 1 500 arbres qui ont été mis en terre durant la fin de semaine, 1 100 ont été financés par des citoyens ayant transigé sur l’interface calculcarbone.org. Toutes les personnes ayant effectué une transaction entre novembre et avril ont d’ailleurs été invitées à venir planter des arbres à Sainte-Julie. Les 400 autres arbres ont été financés par l’organisme conformément à ses engagements prononcés lors du lancement du Pacte pour la transition et du forum La planète s’invite à l’école. Par conséquent, plusieurs personnalités publiques québécoises à l’origine du Pacte pour la transition étaient présentes à Sainte-Julie pour l’activité, de même que des jeunes de l’école Le Rucher. « Pour les signataires et ceux et celles qui défendent l’environnement, l’occasion était
belle de venir se salir les mains et faire un geste concret dans le plaisir et la solidarité», explique l’acteur Vincent Graton, qui a aidé Arbre-Évolution à mobiliser les troupes.
« Les municipalités sont des acteurs de premier plan dans la lutte aux changements climatiques et chaque geste fera une énorme différence pour la planète. La Ville de Sainte-Julie s’engage
depuis plusieurs années dans la protection de l’environnement et la valorisation des arbres, que ce soit dans sa planification stratégique, son plan vert ou sa politique de l’arbre. Nous félicitons
Arbre-Évolution pour la création de projets comme celui d’aujourd’hui, notamment parce qu’ils nous permettent de rassembler la population autour d’une cause commune », explique Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie qui a mobilisé plusieurs de ses employés pour mener à bien la plantation. En effet, grâce à son Programme de Reboisement Social™, un modèle validé par la Coop Carbone et parrainé par FSC Canada, Arbre-Évolution offre aux communautés l’opportunité de planter des arbres tout en faisant participer le plus de citoyens possible.
L’entreprise Vélo Festif Montréal était également présente avec un vélo 16 passagers muni d’un système de son afin d’amuser la troupe de planteurs. « Le reboisement social, c’est une célébration écologique tangible et vivifiante. Ça ne laisse personne indifférent! », conclut M. Côté.

Partager cet article