acheter local

Les accidents mortels en hausse sur les routes de la Montérégie

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
Les accidents mortels en hausse sur les routes de la Montérégie
En Montérégie 67 personnes ont perdu la vie sur la route au cours de 2018, ce qui représente sept de plus qu'en 2017.

En dépit des campagnes répétées d’appel à la prudence au volant d’un véhicule, le nombre d’accidents sur la route entraînant des décès a connu une hausse en 2018 sur le territoire de la Montérégie. En fait, 67 personnes ont perdu la vie, ce qui représente sept de plus qu’en 2017. À ce résultat s’ajoutent 255 personnes blessées gravement lors d’accidents de la route. La situation s’est améliorée de ce côté puisqu’on en avait dénombré 284 l’année précédente. De plus, 6903 accidentés ont subi des blessures légères. Encore là, on observe une diminution, puisqu’il y en avait eu 7156 en 2017. La distraction est la cause d’accidents la plus souvent mentionnée.
Au Québec
Dans son bilan routier pour l’ensemble de la province en 2018, la SAAQ signale que 359 personnes sont décédées sur les routes du Québec, soit 3 de moins qu’en 2017. Par ailleurs, 1435 personnes ont été blessées gravement, tandis que 33 716 autres voyageurs ont subi de légères blessures à la suite d’accidents de la route. Le nombre de décès chez les motocyclistes est demeuré stable par rapport à 2017.
« Bien que le bilan routier 2018 se soit amélioré, chaque victime est une victime de trop. Il ne faut évidemment pas baisser la garde, mais plutôt continuer nos efforts visant la diminution du nombre de décès et de blessés sur nos routes. D’ailleurs, j’ai demandé à la SAAQ de mettre sur pied un accès graduel à la conduite moto, basé sur l’expérience de conduite, pour la saison 2020. De plus, avec l’hiver qu’on a eu, avec ses nombreux carambolages, j’ai également demandé à la SAAQ de tenir une campagne de masse sur la conduite hivernale pour sensibiliser davantage les automobilistes en vue de la saison 2019-2020 », a mentionné le ministre des Transports, François Bonnardel.

 

Partager cet article