Agab Rembourser votre achat

« C’est un grand honneur que le premier ministre me fait » – Nathalie Roy

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
« C’est un grand honneur que le premier ministre me fait » – Nathalie Roy
La nouvelle ministre de la Culture, des Communications et de la Langue française, Nathalie Roy, lors de la cérémonie d'assermentation à l'Assemblée nationale. (Photo : (Mention de source : Émilie Nadeau))

Nommée ministre de la Culture, des Communications et de la Langue française

Très émue d’avoir été nommée ministre de la Culture, des Communications et de la Langue française, la députée de Montarville, Nathalie Roy, est particulièrement heureuse des nouvelles responsabilités qui lui incombent. « C’est un cadeau dont je suis ravie! Pour moi, ce ministère est le plus beau. C’est un grand honneur que le premier ministre me fait. Comme la circonscription de Montarville est remplie d’artistes et d’artisans, ça me touche deux fois plus », s’emballe-t-elle avec beaucoup d’expression dans la voix.
Quelques jours après son assermentation pour accéder au Conseil des ministres, Mme Roy n’en était qu’à l’étape de rencontrer les fonctionnaires avec qui elle fera équipe. Du même souffle, elle compte mettre ses énergies sur deux engagements auxquels elle tient. Le premier : l’achat de livres pour regarnir les tablettes des bibliothèques dans les écoles du Québec. « Initier les jeunes à la culture et à l’art, ça passe d’abord par les livres et du même coup, ça permet de valoriser la langue française », assure-t-elle. Sans avancer de date pour l’acquisition de ces volumes, elle confirme toutefois que cela devrait se faire rapidement.
Le deuxième engagement qui lui tient à coeur concerne les sorties culturelles des élèves. Son objectif consiste à permettre aux jeunes d’avoir accès au minimum à deux activités gratuites de ce type par année scolaire afin que les enfants soient en contact avec l’art et la culture. La ministre souhaite également le retour des artistes et des artisans dans les écoles.
Valoriser la langue française afin que chacun soit fier de la parler fait également partie de ses visées, sachant que ce moyen de communication collectif fait partie de l’identité québécoise.
Déplacements
Dans son mandat de ministre, Nathalie Roy aura à se déplacer souvent puisque les bureaux du ministère sont éloignés : l’un est dans la Capitale nationale, l’autre dans la Métropole. Elle sera absente de son bureau de circonscription situé à Boucherville durant la semaine, mais son équipe y sera en poste. Les fins de semaine, elle sera sur la Rive-Sud.
En juin dernier, le gouvernement du Québec a adopté une nouvelle politique culturelle au terme de deux ans de consultation auprès des acteurs du milieu. « Nous allons continuer à travailler avec cette politique et si possible l’améliorer », signale Mme Roy. Sur le plan budgétaire, le ministère disposera de sommes additionnelles pour la diffusion et la promotion culturelle de même que pour les communications.

 

Partager cet article