Les mots-croisés de La Relève

Manque de médecins dans le réseau local de santé Pierre-Boucher

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Manque de médecins dans le réseau local de santé Pierre-Boucher
Les données du ministère de la Santé et des Services sociaux du 15 septembre dernier indiquent qu’il manque 23 médecins en poste par rapport aux besoins dans le réseau local de santé Pierre-Boucher.

Selon les données du Centre intégré de santé et des services sociaux (CSSS) de la Montérégie-Est, la population du réseau local de santé (RLS) Pierre-Boucher est d’environ 250 000 personnes, soit 18 % de la population de la Montérégie, et il représente le territoire le plus populeux de la région.
Ces mêmes chiffres indiquent que le CSSS devrait connaître une croissance démographique un peu plus importante qu’ailleurs en Montérégie, entre 2001 et 2026, soit 14 % contre 11 %. Cette croissance explique en partie le fait que l’on compte sur le territoire 26 % de personnes orphelines de médecin de famille, soit environ une personne sur quatre…
Les données du ministère de la Santé et des Services sociaux du 15 septembre 2016 indiquent qu’il manque 23 médecins en poste par rapport aux besoins dans le RLS Pierre-Boucher. Un tel écart se remarque également dans les réseaux voisins, soit Vaudreuil-Soulanges (- 18), Jardins-Roussillon (- 37), Haut-Richelieu-Rouville (- 29), et Saint-Bruno-Beloeil-Saint-Hilaire-Les Maskoutains (- 26).
Seule exception au tableau, le réseau local de santé de Champlain, qui comprend la circonscription du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, où il manque seulement cinq médecins…
Il est à noter dans ce dossier qu’un comité de gestion formé d’experts du ministère et un regroupement de médecins au niveau régional font des propositions qui sont approuvées par le ministre. Ils prennent en compte les départs de médecin, les besoins de la population et le nombre de médecins déjà en place. Fait à souligner, le ministre peut même rajouter, à sa discrétion, des médecins pour un réseau donné.
Le renfort espéré dans la RLS Pierre-Boucher ne devrait pas arriver bientôt puisque la proposition du ministère et du regroupement de médecins est d’ajouter cinq médecins dans ce réseau, ce qui a été approuvé par le ministre Barette. Par contre, la proposition d’embaucher quatre médecins au RLS de Champlain a eu l’aval du ministre et celui-ci en a même ajouté six, pour un total de dix…
Son cabinet a justifié ce geste en soutenant que c’était pour favoriser un projet de superclinique, une décision qui avait toutefois été dénoncée par des médecins qui pratiquent dans des régions aux prises avec un déficit de praticiens.

Partager cet article