Les mots-croisés de La Relève

La Corporation des fêtes 2017 de Boucherville dévoile son plan de financement

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
La Corporation des fêtes 2017 de Boucherville dévoile son plan de financement

Lancement de la campagne de souscription auprès des entreprises locales

La Corporation des fêtes 2017 de Boucherville vient de dévoiler comment seront financées les activités qui marqueront le 350e anniversaire de fondation de la municipalité et le 300e anniversaire du décès de Pierre Boucher dans deux ans.

L’organisme responsable de ces festivités a établi deux scénarios : le premier, qualifié de financement de base, prévoit des dépenses de 2 303 345 $. Selon le plan soumis, la Ville assumerait 48 % de cette somme, soit 1 104 795 $, l’agglomération de Longueuil octroierait une subvention de 50 000 $ (2 %), les gouvernements supérieurs verseraient 209 800 $ (9 %), le secteur privé contribuerait à la hauteur de 888 750 $ (39 %) et la population ajouterait 50 000 % (2 %). « Dans le contexte actuel de rigueur économique, un montant de 2,3 M$ assurera la mise en œuvre des événements et le développement de legs pour les prochaines générations », a indiqué la présidente de la Corporation, Florence Junca-Adenot.

Le deuxième scénario représente le financement optimal visé pour les fêtes. Dans ce cas, les dépenses s’élèveraient à 4 606 691 $, soit le double du premier scénario, tout en conservant la même répartition quant aux proportions de chaque source. En clair, la Ville injecterait 2,2 M$, l’agglomération 100 000 $, les instances provinciale et fédérale 420 000 $, le secteur privé 1,8 M$ et la population ajouterait 100 000 $. En réussissant à atteindre cet objectif, la Corporation pourrait augmenter le nombre d’événements pour célébrer le 350e et la mémoire de Pierre Boucher.

Pour établir ces prévisions budgétaires, les responsables ont utilisé le budget des Fêtes du 325e qui se sont déroulées en 1992, ont tenu compte de l’inflation depuis cette année-là et ont ajouté 10 % au total afin de considérer l’augmentation de la population à Boucherville. « Le montant de 2,3 M$, soit la moitié du coût initial, demeure un objectif réaliste, car il devient de plus en plus difficile de trouver du financement auprès du secteur privé », a avancé le maire Jean Martel. Celui-ci souhaite que la population bouchervilloise vive en 2017 une expérience aussi positive que ce qui s’est produit en 1992. M. Martel a par ailleurs fait valoir l’importance de Pierre Boucher dans l’histoire du Québec, plus particulièrement de son rôle dans la sauvegarde du fait français au Canada, par des actions qu’il a posées.

Présents au dévoilement du plan de financement, les deux députés provincial et fédéral, Nathalie Roy et Pierre Nantel, ont confirmé apporter leur soutien à la Corporation. « Je compte aller voir les ministres concernés pour demander des contributions gouvernementales, mais je ne peux pas m’engager pour le gouvernement en place », a affirmé Mme Roy. Quant à son homologue au palier fédéral, il a déjà entamé des démarches auprès des autorités. « Nous avons eu des engagements partiels, mais le gouvernement Harper ne s’est pas encore engagé », a ajouté M. Nantel.

La Corporation dévoilera le contenu de la programmation des festivités en novembre 2016. Cinq mois plus tôt, elle aura déterminé ses choix en fonction des sommes disponibles. À ce jour, quelque 130 activités sont évaluées. Selon ce qu’il a été possible de savoir, en 2017 la programmation comportera un thème différent chaque mois.

Partager cet article