Les mots-croisés de La Relève

Opération Bon pied, bon œil à Saint-Amable

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Opération Bon pied, bon œil à Saint-Amable

La municipalité de Saint-Amable, en collaboration avec la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent et la Société de l’assurance automobile du Québec, à organiser une opération «Bon pied, bon œil» le 30 mai dernier.  1200 dépliants ont été remis en main propre aux automobilistes lors de cette opération  de sensibilisation. Cette campagne vise à promouvoir le respect des règles de circulation, tout en insistant sur la vigilance et la courtoisie dans les déplacements à pied ou au volant d’un véhicule. Elle s’organise en deux volets : une période de sensibilisation auprès des piétons et des conducteurs pour promouvoir les bons comportements à adopter entre eux, suivie d’une période de contrôle au cours de laquelle les policiers voient à ce que tous respectent les règles de circulation.

Le slogan de l’opération : «Au passage, on se fait de l’œil!», invite les piétons et les conducteurs à établir un contact visuel. En respectant cette consigne de sécurité, le piéton s’assure qu’il a bien été vu par le conducteur avant de traverser. Un geste de la main de la part du conducteur pour signaler au piéton de traverser est une bonne façon d’éviter un accident.

Chaque jour, au Québec, environ dix piétons sont victimes d’accidents de la route. Selon la Société de l’assurance automobile du Québec, en 2008, le bilan des piétons pour la province s’élève à 3 267 victimes, dont 71 décès. Dans la MRC Lajemmerais, 20 piétons ont été victimes d’un accident avec un véhicule. De ce nombre, heureusement aucune personne n’a perdu la vie.

 

Quelques exemples du Code de la sécurité routière

Article 444 : Lorsque des feux de piétons sont installés à une intersection, un piéton doit s’y conformer. En face d’un feu blanc, un piéton peut traverser la chaussée, en face d’un feu orange un piéton ne peut s’engager sur la chaussée; en face d’un feu clignotant, un piéton qui a déjà commencé à traverser doit presser le pas vers le trottoir ou la zone de sécurité.

Amende : 37,00 $

Article 445 : Lorsqu’il n’y a pas de feux de piétons, un piéton doit se conformer aux feux de circulation.

Amende : 15,00 + les frais + contribution = 37,00 $

Article 450 : Lorsqu’il y a une intersection ou un passage pour piétons à proximité, un piéton ne peut traverser ailleurs.

Amende : 15,00 + les frais + contribution = 37,00 $

Article 451 : Un piéton ne doit traverser une intersection en diagonale que s’il y est autorisé pas un agent de la paix, un brigadier ou une signalisation.

Amende : 15,00 + les frais + contribution = 37,00 $

 

Le saviez-vous ?

  • La négligence, l’inattention et la distraction des conducteurs ou des piétons constituent les principales causes d’accidents impliquant des piétons.
  • Les accidents impliquant des piétons se produisent le plus souvent : entre midi et 15h et entre 15h et 20h
  • Bon an mal an, la SAAQ note un plus grand nombre de piétons victimes d’un accident durant les mois d’automne (octobre, novembre et décembre) que durant les autres mois de l’année.
  • Le slogan «Au passage, on se fait de l’œil!», véhiculé par la SAAQ depuis 2006, invite les piétons et les conducteurs à établir un contact visuel, en plus d’inciter les piétons à emprunter les passages qui leur sont réservés.

 

 

Partager cet article