Les mots-croisés de La Relève

Le Centre Gilles-Chabot procédera à un agrandissement

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
Le Centre Gilles-Chabot procédera à un agrandissement

Projet de 15 M $

Le Centre Gilles-Chabot se dotera de deux nouvelles patinoires en plus de réaménager l’entrée de sa bâtisse actuelle et d’effectuer des transformations de ses bureaux administratifs et de sa boutique d’équipements sportifs.

La construction d’un mur d’escalade intérieur s’inscrit aussi dans ce projet. Ces travaux nécessiteront des investissements de l’ordre de 15 millions de dollars. Cet agrandissement se fera sans subventions gouvernementales. Des plans préliminaires d’architectes présentant l’ajout des nouvelles patinoires ont déjà été soumis à la Ville.

La construction s’échelonnera sur une période d’un an. Si tout se déroule comme prévu, les utilisateurs pourraient avoir accès aux nouvelles patinoires à compter de septembre 2013. Il reste à finaliser les plans d’architecte, préparer les devis et lancer les appels d’offres. À titre d’OSBL, la Société d’exploitation des glaces de Boucherville, maître-d’œuvre du projet, veut en faire une projet communautaire qui encouragera les entreprises locales.

Entente

La décision d’aller de l’avant avec cette addition de deux nouvelles patinoires découle des suites d’une entente d’échange de terrains entre la Ville de Boucherville et la Commission scolaire des Patriotes. Cette dernière a cédé une superficie de 7300 mètres carrés contre un lot de 3775 mètres carrés auquel s’ajoute une compensation monétaire qui se traduira par un taux préférentiel payable par la commission scolaire sur une période de dix ans, sur l’utilisation des patinoires par les élèves du programme sport-études de l’école secondaire De Mortagne.

Le conseil municipal a adopté une résolution concernant l’échange de terrains lundi soir dernier tandis que le conseil des commissaires de la commission scolaire a donné son feu vert à cet accord hier soir, lors de son assemblée mensuelle.

Pour le maire Jean Martel, il s’agit d’une étape majeure qui s’inscrit dans le déploiement du plan sportif de la Ville. Il reste cependant un autre pas à franchir. Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport devra accorder son aval à cette transaction de terrains puisqu’elle comporte une aliénation d’actif pour la commission scolaire. Québec pourrait prendre deux mois avant de confirmer son accord.

Lorsque les travaux d’agrandissement auront été achevés, les activités qui se déroulent présentement à la patinoire de l’aréna du centre sportif Pierre-Laporte se tiendront désormais sur l’une des patinoires actuelles du Centre Gilles-Chabot. L’espace à l’aréna sera transformé à d’autres fins.

Par ailleurs, les deux futures patinoires auront des concepts différents. L’une aura des gradins pour accueillir 700 spectateurs tandis que la seconde n’en aura pas. Les ligues adultes de hockey, les écoles de hockey de même que les élèves de sport-études en patinage artistique l’utiliseront. Les élèves inscrites au nouveau programme de ringuette utiliseront la première. Actuellement, celles-ci s’entraînent à l’extérieur de la municipalité puisque le centre ne peut les accueillir. Plusieurs y trouveront leur compte avec ce nouveau projet.

Partager cet article