Les mots-croisés de La Relève

Au tour des écoliers du primaire à compter de la fin du mois

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
Au tour des écoliers du primaire à compter de la fin du mois

Campagne de vaccination contre la rougeole

Les équipes d’infirmières responsables de la campagne de vaccination contre la rougeole sur le territoire du CSSS Pierre-Boucher entameront la tournée des écoles primaires de la région à compter de la fin janvier.

Elles poursuivront ce travail auprès des écoliers jusqu’à la fin mars. De fait, elles vérifient le carnet de santé des enfants afin de valider que ceux-ci aient bien reçu le vaccin qui les protégera contre la rougeole.

Le mois dernier, la directrice de santé publique de la Montérégie, Dre Jocelyne Sauvé, a indiqué qu’une vaste campagne de vaccination se déroulerait dans les écoles en raison de l’épidémie de rougeole qui sévit au Québec depuis le printemps 2011. La Montérégie est la seconde région la plus touchée par ce fléau. Les deux tiers des personnes affectées par cette maladie sont des jeunes âgés de 5 à 19 ans. Sur le territoire desservi par le CSSS Pierre-Boucher, entre 4000 et 6000 jeunes doivent recevoir le vaccin RRO qui les protège contre la rougeole, la rubéole et les oreillons.

À la veille de Noël, le personnel affecté à la vaccination a terminé la tournée des écoles secondaires publiques et privées du territoire. L’opération s’est déployée sans anicroche avec la collaboration des établissements et de la commission scolaire. La compilation des données quant à connaître le nombre d’élèves qui ont reçu le vaccin n’est pas encore achevée. Le ministère de la Santé a ouvert un nouveau fichier de vaccination contre la rougeole. Ces données y seront compilées.

Cette campagne a pour objectif ultime de couvrir 95 % des élèves avec le vaccin. La Direction de santé publique estime à environ 80 % le nombre de jeunes l’ayant déjà reçu. Pour avoir un impact décisif sur l’éclosion de l’épidémie, il reste à vacciner les 15 % manquants. La rougeole connaît sa période la plus active à la fin de l’hiver jusqu’au début du printemps.

Ses symptômes se manifestent par une forte fièvre, un écoulement nasal et de la toux. La maladie s’accompagne de rougeurs au visage et sur le corps dans les jours qui suivent les premières manifestations. Cette affection parfois grave peut occasionner des infections pulmonaires comme la pneumonie.

 

 

Partager cet article