Une aide gouvernementale de près de 20 M$ à deux entreprises de Sainte-Julie et création de 225 emplois

Une aide gouvernementale de près de 20 M$ à deux entreprises de Sainte-Julie et création de 225 emplois

Cette aide financière de près de neuf millions de dollars à Novatech Canada, dont le siège social est situé à Sainte-Julie, contribuera à la création de 225 postes et au maintien de 533 emplois.

Crédit photo : Courtoisie

Le gouvernement du Québec a investi près de neuf millions de dollars dans les projets de croissance de Novatech Canada, dont le siège social est situé sur le boulevard Nobel à Sainte-Julie, contribuant ainsi à la création de 225 emplois et au maintien de 533 postes. Pour sa part, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, Laurent Lessard, a remis aux dirigeants du Groupe Export agroalimentaire Québec-Canada, également de Sainte-Julie, une enveloppe de 10,5 millions de dollars sur trois ans dans le cadre du Fonds à l’exportation, afin favoriser le développement des marchés d’exportation des entreprises de l’industrie bioalimentaire québécoise.
Novatech crée et fabrique des produits architecturaux au design innovateur tels que des portes d’entrée, des fenêtres de porte, des portes patio ainsi que des verres scellés et elle souhaite étendre ses activités et développer de nouveaux marchés dans le cadre de son projet Vision 2020. L’entreprise prévoit investir près de 30 millions de dollars pour concrétiser ses objectifs d’expansion.
Dans ce but, le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation a accordé à Novatech un prêt de sept millions de dollars par l’intermédiaire du programme Essor. Pour sa part, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, a octroyé à l’entreprise près de deux millions de dollars dans le cadre de la Mesure de formation de la main-d’œuvre. Cette somme, répartie sur deux ans, permettra de soutenir le projet de formation que l’entreprise a conçu pour permettre de développer leurs compétences de ses employés et dans lequel elle investira près de six millions de dollars.
« Les entreprises manufacturières sont le moteur de notre économie. Il est crucial pour nous de continuer à se démarquer par l’innovation et le développement de nouveaux marchés. Nous avons une équipe chevronnée et nous sommes heureux d’accueillir et de développer de nouveaux talents dans notre organisation. Nous remercions le gouvernement de nous appuyer dans notre stratégie de croissance », a déclaré Harold Savard, président-directeur général du Groupe Novatech.
L’entreprise, qui a son siège social à Sainte-Julie, exploite 13 usines ultramodernes à travers le Canada, les États-Unis et l’Europe et ses produits sont distribués à l’international. Au Québec, elle compte un total de 11 usines dans cinq villes différentes et emploie 681 personnes, soit 186 dans ses bureaux et 495 dans ses usines.
10,5 millions de dollars sur trois ans
De son côté, le Groupe Export agroalimentaire Québec-Canada a renouvelé son entente avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, ce qui représente un montant de 10,5 millions de dollars sur trois ans dans le cadre du Fonds à l’exportation, dont l’objectif est de favoriser le développement des marchés d’exportation des entreprises de l’industrie bioalimentaire québécoise.
De cette somme, un montant de 1,5 million sera destiné aux activités génériques auxquelles participent des cohortes d’entreprises et deux millions de dollars seront réservés aux projets individuels à l’exportation des entreprises bioalimentaires.
Les deux parties ont précisé que les sommes réservées dans ce Fonds permettront au Groupe Export et au ministère de travailler conjointement à soutenir les entreprises dans leurs démarches de développement de marchés et d’accroître les exportations à l’international afin de les porter de six milliards à 14 milliards de dollars d’ici 2025, tel que souhaité dans la Politique bioalimentaire 2018-2025 du gouvernement.
« Depuis plus de 27 ans, le Groupe Export a développé une expertise pointue et un réseau des plus performants et pilote annuellement près de 40 activités de développement des marchés à travers le monde pour accompagner ses membres exportateurs de tous les secteurs alimentaires. Ce soutien pérennisé démontre bien l’engagement dont fait preuve le gouvernement du Québec envers les centaines de manufacturiers membres du Groupe Export agroalimentaire », a mentionné le président-directeur général, André A. Coutu.
Notons en terminant que le Groupe Export agroalimentaire Québec-Canada, situé sur le boulevard Léonard-De Vinci à Sainte-Julie, est la plus importante association d’exportateurs de produits agroalimentaires au Canada et elle compte plus de 450 membres.