Un nouvel organisme voué à la protection des animaux tente de se mettre en marche

Un nouvel organisme voué à la protection des animaux tente de se mettre en marche

Un nouvel organisme qui offrira des soins et de l’hébergement temporaire aux animaux de compagnie perdus, abandonnés, blessés, errants, en détresse ou saisis pourrait voir le jour sur la Rive-Sud.

 

Les Services animaliers de la Rive-Sud poursuivent leurs démarches depuis un certain temps en vue de démarrer un OBNL voué à la protection des animaux. Cet organisme désire favoriser le maintien à la vie des bêtes. À la suite de la saga du Berger blanc, certaines villes, comme Boucherville, n’ont plus de service de fourrière municipale. Celles-ci pourraient avoir recours au futur organisme si l’offre de services convenait.

Les fondateurs des Services animaliers Rive-Sud tentent d’obtenir l’appui des municipalités de la région intéressées à ce type de services afin de présenter leur plan d’affaires et d’obtenir le budget de démarrage et d’opération requis. Un vétérinaire y travaillerait à plein temps si le projet aboutit.