Un groupe d’aînés du 4e âge participent à une œuvre d’art collective

Un groupe d’aînés du 4e âge participent à une œuvre d’art collective

Des aînés qui habitent à la Résidence des berges dans le Vieux-Boucherville ont participé aux Journées de la culture plus tôt cet automne.

Guidées par un animateur bénévole, Roger Renaud, treize personnes âgées de 85 à 98 ans ont réalisé une œuvre collective dont le résultat a été dévoilé samedi dernier à l’hôtel de ville de Boucherville, lors du Déjeuner du maire. Chacun avait à ajouter de la couleur à une pièce de bas-relief qu’avait créée M. Renaud. « C’est très coloré; ça fait style mexicain. Je suis content de ce qu’ils ont fait », a affirmé l’instigateur de ce projet artistique.

C’est la troisième année consécutive que l’animateur en loisir convainc les résidents âgés de participer aux Journées de la culture. Fin septembre, comme il s’agissait d’une journée ensoleillée, le groupe d’aînés s’est confortablement installé à l’extérieur pour peindre et profiter de la journée; même la doyenne âgée de 98 ans y était. Un autre bénévole a réalisé un court-métrage durant l’activité, ce qui permet de voir les participants à l’œuvre. En regardant de près le tableau, on peut y déchiffrer trois mots simples : espoir, amour, paix.

L’année prochaine, Roger Renaud aimerait que les Journées de la culture soient l’occasion de rassembler environ 150 personnes du 4e âge afin de réaliser une autre œuvre collective. Il souhaiterait que l’activité prenne assez d’envergure pour faire l’objet d’une nouvelle inscription dans le livre de records Guinness. Une histoire à suivre…

Déjeuner

Le hall d’entrée de l’hôtel de ville et la salle du conseil étaient bondés samedi dernier à l’occasion du premier Déjeuner du maire depuis les élections municipales. À première vue, l’activité a réuni quelque 200 personnes. La formule reprend son cours sur une base mensuelle comme c’était le cas dans le mandat précédent.

Le maire Martel a dressé le bilan de l’actualité municipale depuis sa réélection et énuméré la série d’activités auxquelles il a participé. Comme les Jeux du Québec se tiendront à l’été 2014, il a axé une partie de son allocution sur ce sujet. « Il y a plusieurs activités à venir, car le défi des Jeux consiste à trouver 325 000 $ pour le financement. Nous aurons une loterie Jeux du Québec et un spectacle de Philippe Bond au Théâtre de la Ville au mois de janvier. Au lieu d’un tournoi de golf, nous allons tenir un souper-bénéfice. La grande majorité des profits sera remise à l’organisation des Jeux du Québec », a signalé au passage M. Martel.