Un concert-bénéfice qui fera du bien aux personnes âgées seules

Un concert-bénéfice qui fera du bien aux personnes âgées seules

Le concert-bénéfice offert par l’ensemble vocal À Contre Voix a permis de remettre 18 500 $ à l’organisme Les Petits Frères.

Éperdument aimé
Les Petits Frères de Longueuil et l’ensemble vocal À Contre Voix ont offert un magnifique concert à l’église Sainte-Famille dont les profits serviront à donner un peu d’amour aux personnes âgées seules, sans familles ni amis.
Le concert-bénéfice qui se tenait le 12 mai a rapporté à l’organisme la somme de 18 500 $ qui contribuera au déploiement des ressources indispensables pour la continuité de sa mission.
Éperdument aimé
Sous la présidence d’honneur du directeur général de la Caisse Desjardins du Vieux-Longueuil, Sébastien Laliberté, ce concert intitulé Éperdument aimé a permis de célébrer l’amour et l’engagement des petits frères auprès des aînés qui souffrent d’isolement et qui résident dans l’une des villes de l’agglomération de Longueuil.
La vingtaine de choristes qui compose le chœur dirigé par Marc-Olivier Lacroix a interprété, entre autres, les pièces musicales J’entends le moulin, Cloudburst, Bring Me Little Water, et Silvy.
Béatrice Picard, Marie-Thérèse Fortin et Henri Chassé, porte-paroles des Petits Frères, ont appuyé davantage la beauté de l’événement en entremêlant ces pièces musicales de superbes textes d’amour comme Je nous souhaite d’aimer de Jean Ristat lu par Béatrice Picard, Amour d’Anne Hébert lu par Marie-Thérèse Fortin ou encore un extrait de Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand magnifiquement souligné par le duo Henri Chassé et Marie-Thérèse Fortin.
Les 180 spectateurs ont passé un beau moment, tout en contribuant à une belle cause. C’était le quatrième concert-bénéfice de l’organisme.

Une grande œuvre qui change la vie
Depuis près de cinq ans, Les Petits Frères de Longueuil œuvrent auprès des personnes âgées seules qui souffrent de solitude et d’isolement. Ils les accueillent et les accompagnent.
Comment? En fêtant les grandes fêtes de l’année la journée même, en soulignant l’anniversaire de chacun par une carte ou un cadeau, mais surtout par une présence significative allant jusqu’à visiter celles et ceux qui ne peuvent plus se déplacer ou sont hospitalisés. Chaque mois leur est proposée une activité adaptée à la saison et un séjour de vacances au moins une fois par an. Les Petits Frères sont là jusque dans les derniers instants telle une famille engagée et fidèle jusqu’à la fin de la vie.