Surplus de 8,4 M $ à l’agglomération de Longueuil en 2017

Surplus de 8,4 M $ à l’agglomération de Longueuil en 2017

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent.

Au terme de l’exercice financier 2017, un excédent de 8,4 M $ a été dégagé au budget touchant les compétences de l’agglomération de Longueuil. Voilà le principal constat qui est ressorti parmi les faits saillants de ce rapport déposé par la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, lors de la dernière séance du conseil d’agglomération, le 14 juin. Cette dernière attribue ce surplus à la gestion rigoureuse des dépenses d’opération relevant des compétences d’agglomération. L’excédent enregistré représente 2,5 % du budget voté de 342 M$.
Toutefois, la dette de l’agglomération de Longueuil a connu une hausse de 11,6 M$, ce qui la porte maintenant à 222,9 M$. De fait, plusieurs projets importants ont été financés l’année dernière, notamment en matière de protection contre les incendies de sécurité publique. Parmi ceux-ci, la construction d’une nouvelle caserne d’incendie et le remplacement de véhicules de police.
Par ailleurs, Mme Parent a indiqué son intention de proposer prochainement que les contrats octroyés afin d’assumer les compétences d’agglomération soient assujettis au Bureau d’inspection contractuelle (BIC). Il s’agit d’un mécanisme d’inspection indépendant qui vérifie l’octroi et l’exécution de tout contrat avec les fournisseurs de l’agglomération. Cet organisme, dont la mise en place imminente, veillera notamment à la lutte à la corruption et à la collusion dans toutes les étapes du processus contractuel.