Sanexen prévoit commencer les travaux de réhabilitation de l’ancienne carrière la semaine du 21 mai

Sanexen prévoit commencer les travaux de réhabilitation de l’ancienne carrière la semaine du 21 mai

L’entreprise mandatée pour la réhabilitation de l’ancienne carrière Landreville, Sanexen, compte entreprendre l’importation des matériaux de remplissage dès la semaine du 21 mai. Des travaux préparatoires en vue du chantier ont été exécutés au cours des dernières semaines. Les camions emprunteraient le chemin d’Anjou pour accéder au site, seule entrée possible puisque la Ville a refusé de permettre le passage des véhicules lourds par la rue De Montbrun. « Nous souhaitons que la Ville permette la mise en place du plan de transport que nous avons proposé », a indiqué Bernard Meunier, v.-p. Environnement chez Sanexen.
L’entreprise responsable des travaux de réhabilitation demande également aux autorités municipales de brancher les propriétés du chemin d’Anjou au système d’aqueduc municipal par principe de précaution. « Nous avons pris un engagement avec les citoyens de les assister dans cette requête », a ajouté M. Meunier. Ces résidences ont actuellement des puits artésiens pour s’alimenter en eau. L’infrastructure municipale pour l’aqueduc n’est pas installée sur cette rue.
Par ailleurs, les gens de Sanexen ont confirmé vouloir assister à la réunion prévue à Québec avec la ministre Melançon. «Nous espérons avoir une rencontre de travail préparatoire avec la Ville de Boucherville afin de coordonner nos messages et avoir un discours cohérent », a tenu à préciser M. Meunier, à quelques jours du départ vers le bureau de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.