Réaction au budget Leitão – La Coalition souligne l’importance accordée à la mobilité et demande à ce que l’A-30 soit considérée comme prioritaire

Réaction au budget Leitão – La Coalition souligne l’importance accordée à la mobilité et demande à ce que l’A-30 soit considérée comme prioritaire

La Coalition A-30 pour une fluidité durable souligne l’importance accordée à la mobilité et au développement du transport collectif dans le budget 2018-2019 du gouvernement du Québec qui a été présenté par le ministre des Finances, Carlos J. Leitão et demande à ce que l’autoroute 30 puisse s’y inscrire comme un objectif gouvernemental prioritaire.
« Nous sommes très heureux de voir que la mobilité fait partie des priorités du budget du gouvernement du Québec. Les investissements en transport collectif et les différents programmes annoncés seront certainement bénéfiques pour l’ensemble du Québec et nous nous assurerons qu’ils le seront aussi pour l’ensemble de la population de la Rive- Sud. Nous sommes convaincus qu’ils pourront servir à financer la mise en place de solution durable afin de répondre rapidement au problème de congestion chronique sur l’A-30 », ont déclaré les porte-parole de la coalition.
Rappelons que, la semaine dernière, la Rive-Sud a fait front commun en annonçant, la mise sur pied de la Coalition A-30 pour une fluidité durable. Cette coalition, formée à l’initiative de la Chambre de commerce de la Rive-Sud, regroupe plus d’une cinquantaine de municipalités, une vingtaine d’organismes et plusieurs acteurs de la région et de l’industrie du transport.
La Coalition a exprimé deux demandes au gouvernement : une solution immédiate visant la mise en place d’une voie réservée temporaire sur l’accotement pour les autobus, les véhicules électriques et le covoiturage; la création d’un comité pour trouver des solutions permanentes et durables reliées au transport des personnes et des marchandises.
L’objectif premier de la coalition est de faire valoir l’importance de cette autoroute pour l’économie de la grande région métropolitaine et d’exiger des actions concrètes et rapides pour soulager la congestion routière. Ces actions devraient, notamment, favoriser le transport collectif, le transport de marchandises, le covoiturage et la circulation de transit.