Près de 50 personnes pour la relance de l’Association des gens d’affaires de Sainte-Julie

Près de 50 personnes pour la relance de l’Association des gens d’affaires de Sainte-Julie

Une rencontre très encourageante, estiment les membres fondateurs

Il y a quelques semaines, un groupe d’entrepreneurs a fait part de son désir de relancer l’Association des gens d’affaires de Sainte-Julie qui a cessé ses activités il y a maintenant cinq ans, mais ils se demandaient du même souffle si les autres entrepreneurs les appuieraient dans leurs démarches. Le 12 octobre dernier, près d’une cinquantaine de personnes étaient présentes à la salle du conseil municipal de Sainte-Julie pour une rencontre ayant pour but de faire revivre l’organisme voué notamment à la promotion de l’achat local.

« C’est encourageant! Il y a une volonté de repartir l’Association des gens d’affaires de Sainte-Julie! », a lancé Jacques Beaudoin, de JB Informatique, lors de son discours au nom des autres membres fondateurs, France Malo, de Conception FFM, Alice Obled, de Quali-Conseil, Stéphane Fournier, de la Fournée d’Olivier, et Gilbert Cliche, de IGC.

Il a rappelé devant l’auditoire que l’AGASJ vise en premier lieu à promouvoir l’achat local, mais aussi à favoriser le réseautage et faire entendre la voix des entrepreneurs de Sainte-Julie. Il a fait également connaître les grandes lignes des projets que l’organisme entend mettre de l’avant, dont en premier lieu deux 5 à 7 qui se dérouleront le 2 novembre et le 7 décembre.

Activités proposées

Ainsi, les membres fondateurs veulent également tenir trois fois par année une visite d’entreprise sous la forme d’un 5 à 7 pour favoriser le réseautage; organiser un rallye dans la ville pour mieux faire connaître les différentes entreprises; inviter un conférencier, un motivateur ou autre, une ou deux fois par année; organiser une journée pour promouvoir l’achat à Sainte-Julie, sous forme d’un marché de Noël; tenir tous les deux mois environ un 5 à 7 dans un resto pour partager les projets en cours ou à venir dans la municipalité et multiplier les opportunités de contacts d’affaires et, finalement, faire un party une fois l’an avec les familles des membres, afin de renforcer les liens.

M. Beaudoin a aussi souligné que l’Association voudrait diminuer de trois à deux ans les mandats des membres siégeant au conseil d’administration, de même que réduire les frais d’adhésion à l’AGASJ.

Il a lancé un appel aux gens présents et à l’ensemble des entrepreneurs de Sainte-Julie, estimés à 500 environ, afin de s’impliquer dans la nouvelle organisation et au sein du conseil d’administration qui sera formé officiellement à la suite d’une rencontre fixée au 26 octobre prochain.

Il est à noter que des membres de la Chambre de commerce Mont-Saint-Bruno, qui dessert les villes de Saint-Basile-le-Grand, Saint-Bruno et Sainte-Julie, étaient sur place, le 12 octobre dernier, et ils ont salué les démarches des cinq entrepreneurs julievillois. « Nous avons les mêmes objectifs que vous », a déclaré le président, Patrick Daneau.

Encourageant

Au terme de la rencontre, les cinq membres fondateurs étaient heureux du déroulement de la rencontre. « J’avais eu quelques doutes, deux à trois semaines avant cette rencontre, mais finalement, ça s’est très bien passé », a confié Jacques Beaudoin. « Ça dépasse notre objectif que nous nous étions fixé au départ », a renchéri France Malo. « Dans les prochains jours, nous allons poser des gestes pour créer une charte et nous préparer pour la rencontre du 26 octobre afin de mettre en place le conseil d’administration », a précisé pour sa part Stéphane Demers, soulignant que le groupe ne manquerait pas de travail au cours des prochaines semaines.

Avant sa dissolution, l’Association des gens d’affaires de Sainte-Julie comptait près de 300 membres et le groupe espère bien recueillir une centaine d’adhérents d’ici aux Fêtes.