Un pôle régional d’innovation verra le jour en Montérégie

Un pôle régional d’innovation verra le jour en Montérégie

Le gouvernement du Québec investira plus de 32 millions de dollars pour soutenir la création et la mise en œuvre de 18 pôles régionaux d'innovation.

Crédit photo : Courtoisie

Au cours d’une conférence de presse tenue le 7 février dernier, le gouvernement du Québec a fait savoir qu’il investira plus de 32 millions de dollars pour soutenir la création et la mise en œuvre de 18 pôles régionaux d’innovation et d’un réseau national dans le cadre du futur Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat 2017-2022, qui sera annoncé prochainement.
Le premier ministre Philippe Couillard a expliqué dans la foulée que ces pôles régionaux d’innovation permettront d’orienter les entrepreneurs actuels ou en devenir vers des services d’accompagnement spécialisés ou encore de les aider à saisir des occasions d’affaires, de concert avec les partenaires régionaux existants.
Il a ajouté qu’ils constitueront des lieux de convergence favorisant l’entrepreneuriat, la créativité et l’innovation. Ces pôles auront pour objectif de stimuler la collaboration et la concertation entre les différents acteurs socio-économiques. Le mandat de constituer le réseau national est confié au DigiHub de Shawinigan et un appel de projets pour la création de pôles régionaux d’innovation est en cours.
Une telle structure verra le jour en Montérégie et les organisations socio-économiques de la région ont jusqu’au 30 avril prochain pour se concerter et soumettre leurs propositions. Il est à noter que le gouvernement du Québec consacrera un maximum de 400 000 $ par année par pôle régional pour un investissement total de 28,8 millions de dollars sur quatre ans.
Un nouveau modèle
« Avec cette annonce, nous proposons un nouveau modèle pour l’encourager et pour favoriser la rétention et l’attraction des jeunes dans toutes nos régions. Les pôles régionaux d’innovation inciteront le partage d’idées et stimuleront la collaboration dans les écosystèmes entrepreneuriaux régionaux en favorisant la concertation des acteurs existants », a mentionné Stéphane Billette, ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional.
Notons en terminant que les pôles régionaux d’innovation collaboreront avec les divers partenaires, notamment les organismes de soutien à l’entrepreneuriat, les accélérateurs et les incubateurs, les entreprises, les startups, les créneaux et pôles d’excellence, les universités et les collèges, les centres collégiaux de transfert de technologie, les membres de QuébecInnove ainsi que les partenaires gouvernementaux.
Afin de susciter le partage et la créativité, les pôles régionaux d’innovation pourront mettre à la disposition des entrepreneurs des espaces de travail partagés et leur donner accès à des infrastructures de recherche déjà existantes, à des activités de réseautage ou à toutes autres activités pertinentes. Aussi, les technologies numériques joueront un rôle central dans les communications et la mise en réseau des différents acteurs des pôles régionaux d’innovation.