Plus de 1200 coureurs seront de la 5e édition du 30 km des Rives de Boucherville

Plus de 1200 coureurs seront de la 5e édition du 30 km des Rives de Boucherville

Quelque 144 Bouchervillois et 23 Varennois ont terminé une épreuve en 2017 malgré la pluie.

(Communiqué de presse) Avec déjà 910 personnes inscrites à plus de deux semaines de l’événement, un nombre record de participants pourraient s’attaquer à l’une des huit épreuves de la 5e édition du 30 km des Rives de Boucherville le 2 septembre au Parc de la Mairie.
«Nous sommes légèrement en avance sur les inscriptions des dernières années (un peu plus de 1400 en 2016 et 2017) et si Dame nature collabore, les inscriptions de dernière minute pourraient nous amener à de nouveaux sommets», pense Éric Fleury des Courses thématiques, organisateur en chef de l’événement avec la Ville de Boucherville.
Les deux épreuves reines, le 30 et le 15 km, feront assurément le plein de participants. «Trois semaines avant le Marathon de Montréal et cinq semaines avant le Demi-marathon de Longueuil, les coureurs adorent courir les distances intermédiaires du 30 et du 15 km dans leur préparation. Le 30 km de Boucherville est le plus important pour cette distance au Québec. Nous avons déjà 350 inscriptions et la barre des 500 est possible. Nous sommes près des 200 inscrits au 15 km et espérons atteindre les 400».
Les autres épreuves sont le 10, 5, 3 et 1 km à la course ainsi que le 10 et 5 km marche. «Pour les petites distances, jusqu’à 400 personnes s’inscrivent plus tard, [parfois] le jour même. Encore cette année les gens pourront s’inscrire sur place au Parc de la Mairie.»
Plus de course en bordure du fleuve
Le fleuve Saint-Laurent et le Vieux Boucherville serviront de décor aux coureurs plus que jamais. «La course des enfants de 1 km présentée habituellement au parc de la Mairie aura lieu en bordure du fleuve comme les autres et la boucle de 15 km pour les longues distances sera enjolivée. Les 800 mètres de parcours du parc industriel de Varennes seront remplacés par autant de distance en bordure du fleuve à Boucherville», ajoute Fleury. La formule de repas sera aussi adaptée. «Il sera santé, de type brunch, plus approprié pour les coureurs de 10 km qui seront les premiers à compléter leur épreuve dès 9 h le matin.»
Prêt pour la chaleur
L’été caniculaire que nous connaissons a ses effets sur les coureurs. Fleury et sa bande sont prêts à réagir. «Si de la chaleur intense est annoncée, nous ferons appel aux résidants ayant collaboré avec nous en 2016 pour arroser les coureurs qui le voudront. Aussi, des éponges gorgées d’eau seront distribuées aux athlètes. Les coureurs expérimentés des longues distances gardent la même routine, peu importe la température. Mais les débutants, eux, ont ralenti la cadence à cause de la chaleur. La participation a été moindre lors des courses de petites distances pendant l’été au Québec. L’événement de Boucherville pourrait être celui de la relance en même temps que le retour à l’école au beau milieu du long congé de la fête du Travail.»
L’organisateur ne tarit pas d’éloges envers la ville de Boucherville. «Le maire Jean Martel et son équipe veulent de tels événements d’activité physique et offrent une aide exceptionnelle. Ils pensent à tout et planifient aussi le calendrier d’événements de façon à ne pas cannibaliser les activités. Le triathlon-duathlon de Boucherville, le Défi des Pères Noël et autres ont des dates distinctives».
Assurément, un 5000e coureur toutes distances confondues depuis les débuts du 30 km des Rives de Boucherville franchira le fil d’arrivée à son arrivée au 10 km et cette réussite sera soulignée. L’horaire et les parcours des épreuves sont affichés au www.coursesthématiques.com.