Un photographe inspiré crée de petits bijoux avec des figurines

Un photographe inspiré crée de petits bijoux avec des figurines

Le photographe Jean Doyon propose une série de 33 clichés dans lesquels il met en scène des figurines.

Crédit photo : Jean Doyon

En début de carrière durant la vingtaine, le Bouchervillois Jean Doyon a travaillé comme photographe de presse. Au bout de quelques années, il a changé de voie et a délaissé la photographie. En 2000, au début de l’arrivée des caméras numériques, il a eu le goût de renouer avec ses premières amours et a exploré ce type d’appareil avec une ouverture nouvelle. Lors de cette période, il s’intéressait aux bonsaïs. Il en cultivait et en photographiait les différentes étapes au fil de leur progression. La piqûre de la photo s’est manifestée à ce moment-là; elle lui a donné le goût de s’inscrire à deux clubs de photographes amateurs de la région et a stimulé son imagination comme jamais auparavant.
Après avoir produit différents projets au fil des ans, M. Doyon a eu la brillante idée de mettre en scène des figurines trouvées dans des marchés aux puces ou des bazars et de leur donner une nouvelle vie dans ses photos. Il a conçu au départ une douzaine de scénarios en ce sens qui lui en ont inspiré d’autres tout aussi amusants. Résultat, une série de 33 photos autour de ce thème exposées depuis mercredi dernier

à la Galerie Vincent-d’Indy. L’imagination débordante de ce photographe éveillera l’intérêt autant des adultes que des enfants en raison de l’aspect ludique de ses mises en scène à tout le moins colorées.
Quelques exemples : Capitaine America dominant sur une plate-forme de jeu de Monopoly au-dessus de personnages de la classe ouvrière installés sur les terrains les moins chers tandis que les représentants de la classe aisée se trouvent dans la section la plus riche, soit un clin d’oeil critique au capitalisme. Autre idée, deux figurines de joueurs de hockey d’équipes adverses s’affrontent; avec un effet zoom, Jean Doyon crée l’illusion d’un mouvement, voire d’une action pleine de rebondissements. Chaque photo explore une idée différente. Une création sans cesse renouvelée.
À travers cette démarche, ce photographe a eu recours à diverses techniques d’éclairage et d’approches. Il a effectué de nombreux tests avant de parvenir aux résultats finaux. Un travail de patience qu’il a exécuté avec le plus grand soin. Cette exposition se tient jusqu’au 4 février prochain. À voir.

Vernissage le dimanche 14 janvier à 13 h.