Ouvertures officielles des CJS de Sainte-Julie et Verchères

Ouvertures officielles des CJS de Sainte-Julie et Verchères

la Coopérative jeunesse de Services (CJS) de Verchères est prête à travailler, jusqu'au 15 août.

Les 6 et 11 juillet derniers avait lieu les ouvertures officielles des Coopératives jeunesse de services (CJS) de Sainte-Julie et Verchères.

Les membres actuels des CJS offriront des services tels que la tonte de pelouse, le désherbage, la peinture, l’entretien ménager, le gardiennage et plus encore jusqu’au 15 Août.

Les CJS sont des entreprises coopératives formées de quinze jeunes âgés entre 13 et 17 ans qui désirent créer leur propre emploi d’été et souhaitent en apprendre davantage sur le fonctionnement d’une entreprise. Il s’agit avant tout d’un projet éducatif permettant aux jeunes de prendre conscience de leur compétence et de leur responsabilité collective. Les coopérants sont accompagnés tout au long de l’été par deux animatrices qui possèdent une expérience dans le service à la clientèle, la vente, la gestion de projet et l’intervention.

Pour plus d’information ou pour obtenir une soumission pour vos menus travaux, n’hésitez pas à contacter Patricia St-Laurent ou Étienne Plante (animateur et animatrice de la CJS Verchères) au 438-345-6326 ou par courriel à l’adresse suivante : cjs.vercheres@gmail.com. Pour la CJS Sainte-Julie, il faut contacter Marie-Michelle Blouin et Alyssa Chapleau au 438-837-3779 ou encore à l’adresse cjs.saintejulie@gmail.com.

Le Fonds étudiant solidarité travail du Québec : principal partenaire financier des CJS
Le Fonds étudiant solidarité travail du Québec est le principal bailleur de fonds du projet CJS. Le Fonds étudiant II rembourse le salaire d’un animateur sur deux (de niveau collégial ou universitaire). Les animateurs ont pour tâche d’encadrer douze à quinze jeunes de niveau secondaire qui mettent sur pied leur petite entreprise en offrant des services à la communauté. Le Fonds étudiant II est doté d’un capital de 17,5 millions de dollars dont les revenus annuels de placement, soit tout près d’un million de dollars, permettent à près de 2 000 jeunes de s’initier à l’entrepreneuriat jeunesse.
Mis sur pied en 1998 conjointement par la FTQ, le Fonds de solidarité FTQ et le gouvernement du Québec, le Fonds étudiant solidarité travail du Québec est très actif auprès des jeunes. En moyenne chaque année, 370 emplois directs créés, 1 600 emplois indirects créés, 400 organismes bénéficiaires et 17 régions soutenues. Au total, c’est 1 839 815 de dollars qui ont été investis pour les jeunes de toutes les régions du Québec, et ce, depuis plus de 15 ans.

la Coopérative jeunesse de Services (CJS) de Sainte-Julie attend vos demande de soumission pour de menus travaux cet été!