Une nouvelle politique d’achat local prendra bientôt forme à Sainte-Julie

Une nouvelle politique d’achat local prendra bientôt forme à Sainte-Julie

La mairesse de Sainte-Julie a parlé de l’importance de l’achat local devant les membres de la Chambre de commerce Mont-Saint-Bruno.

Le 25 avril dernier se tenait la deuxième édition d’une rencontre entre la mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, et les membres de la Chambre de commerce Mont-Saint-Bruno au cours de laquelle l’accent a été placé sur l’importance de l’achat local.
Dans son allocution, Mme Roy a rappelé que la Ville a déjà mis de l’avant des initiatives favorables à l’achat local, dont notamment la Fête au Vieux-Village; l’instauration du Marché public; des mesures préférentielles dans l’octroi des contrats municipaux (la Ville accorde aux commerçants locaux une marge de 10% pour les contrats de moins de 5 000 $ et de 5 % pour les contrats de moins de 25 000 $); des partenariats lors des grands événements; des publicités dans le programme des activités de loisirs; le recours aux entreprises locales pour les événements de la Ville, etc.
Parmi les initiatives envisagées par le conseil municipal, on veut organiser un événement avec la Chambre de commerce Mont-Saint-Bruno pour permettre aux entreprises d’ici de mieux se connaître et de faire affaire entre elles; organiser une vaste campagne de promotion de l’achat local destinée au grand public; profiter du tournoi de golf-bénéfice de la mairesse pour faire connaître les produits du territoire. Mme Roy a précisé à ce sujet que, dorénavant, au lieu d’acheter un cadeau promotionnel fabriqué ailleurs, la Ville leur remettra plutôt un panier-cadeau contenant des produits locaux.
La mairesse a ajouté à ce sujet qu’une nouvelle politique d’achat de la Ville devrait être lancée dans quelques mois. Jusqu’à présent, les municipalités devaient se limiter aux soumissions de moins de 25 000 $, mais il leur est désormais possible de favoriser les commerces locaux pour les soumissions de moins de 100 000 $, selon certaines conditions qui seront précisées lors de ce lancement.
Puis, elle a précisé qu’en ce début de printemps, Sainte-Julie n’échappera pas aux divers travaux sur son territoire (voir tableau). « Je tiens par contre à vous rassurer : tous les commerçants touchés par les travaux ou localisés dans les zones concernées seront rencontrés au préalable, car nous voulons réduire les inconvénients autant que possible », a mentionné Suzanne Roy.
Elle a ajouté que certains travaux seront échelonnés afin de minimiser les désagréments. Durant cette période, la Ville cherchera entre autres à améliorer la signalisation et l’accès aux commerces, en plus d’offrir des stationnements alternatifs.

Travaux en 2018
• Réfection de la rue Nobel (à l’ouest du chemin du Fer-à-Cheval) entre le chemin du Fer-à-Cheval et la rue Raymond-Blais;
• Réfection de la rue Nobel (à l’est du chemin du Fer-à-Cheval) entre le chemin du Fer-à-Cheval et la rue Lavoisier;
• Réfection du boulevard Armand-Frappier entre le chemin du Fer-à-Cheval et la rue de Grenoble;
• Réfection du boulevard des Hauts-Bois entre la rue Gilles-Vigneault et l’avenue du Lac, du côté sud (numéros impairs);
• Réfection de la rue Principale entre la montée Sainte-Julie et la rue Décarie;
• Construction d’aménagements cyclopédestres pour relier la rue de Murano et le boulevard Armand-Frappier;
• Réfection du chemin de Touraine entre les limites de Boucherville et de Saint-Amable, conditionnellement aux démarches du ministère des Transports, qui est responsable de ce chantier;
• Parachèvement du chantier sur les rues Décarie, Gauthier, Provost et Savaria;
• Parachèvement du chantier sur l’avenue Jules-Choquet;
• Construction d’une piste cyclable aux abords de l’école du Moulin;
• Aménagement du parc du Sorbier;
• Aménagement de jeux d’eau au parc Joseph-Véronneau.