Nouvelle microbrasserie à Boucherville

Nouvelle microbrasserie à Boucherville

Le maître brasseur Olivier Thomann en compagnie du président de la Brasserie New Deal, Daleyne Guay.

La Brasserie New Deal, récemment établie dans le parc industriel de Boucherville, vient tout juste de lancer sur le marché trois bières fabriquées à partir de produits biologiques, une «ale», une rousse de même qu’une IPA américaine, toutes trois certifiées bio. Cette nouvelle entreprise qui a investi 3,5 M $ dans ses installations compte faire sa niche dans un marché déjà très compétitif puisque le nombre de microbrasseries est en croissance continue au Québec depuis quelques années.
Les bières qu’elle produit sont distribuées en canettes seulement dans 200 points de vente – épiceries, dépanneurs et resto-bars – au Québec. Les consommateurs peuvent aussi l’acheter aux locaux de la compagnie, situés rue Nobel.
Cinq associés ont lancé ce projet avec l’appui de deux fonds d’investissement privés. Le président de cette brasserie, Daleyne Guay, en a eu l’idée après avoir fabriqué sa bière maison pendant de nombreuses années. Il a également brassé des affaires dans d’autres secteurs d’activité : il s’agit de la septième entreprise qu’il met sur pied. Cette fois, la production de bière représente pour lui une question de passion.
L’usine fonctionne avec une dizaine d’employés actuellement mais en comptera une vingtaine dans le temps des fêtes. Deux fois l’an, au printemps et à l’automne, la microbrasserie lancera un quatrième produit éphémère – une bière de saison – pour élargir sa gamme. Dans sa stratégie commerciale, l’entreprise vise à exporter 40% de sa production sur les marchés de la côte est américaine et de l’Europe.