Nombre d’emplois à la hausse et taux de chômage à la baisse en Montérégie

Nombre d’emplois à la hausse et taux de chômage à la baisse en Montérégie

Sur le plan économique, la région de la Montérégie se porte assez bien selon les plus récentes données sur l’emploi de Statistique Canada.

Ces mêmes données présentées ce mois-ci révèlent que l’emploi au Québec a progressé pour un deuxième mois consécutif avec une hausse de 10 600, dont 9 600 à temps plein. Le nombre de personnes en emploi en septembre 2012 a dépassé pour la première fois le chiffre de quatre millions, ce qui signifie selon l’agence que le Québec n’a jamais compté autant de personnes au travail.

Les statistiques démontrent également que, depuis le début de l’année 2012, l’emploi au Québec a progressé de 93 900, dont 68 400 à temps plein. Pour sa part, le nombre de chômeurs a baissé de 25 300 personnes au cours des neuf premiers mois de l’année.

En septembre, les gains d’emplois se sont concentrés dans les services (+14 100), principalement dans le commerce (+14 200), les services d’enseignement (+ 4 300) et les administrations publiques (+4 300).

Dans la région

En Montérégie, ces données démontrent que l’emploi était en hausse de 1,6 % du mois de juin au mois de septembre 2012, passant de 745 300 à 756 900. Le taux de chômage pour sa part a diminué de 0,2 points, passant de 6,3 % en juin dernier à 6,1 % en septembre 2012. Le taux d’activité de son côté est en hausse de 0,6 %, passant de 66 200 en juin à 66 800 en septembre

Sur une échelle plus large, si l’on compare les mois de juin, juillet et août 2011 à ceux de 2012, on constate que le taux de chômage est en baisse de 1,6 %. Quant à la situation de l’emploi en Montérégie durant cette période d’un an, on remarque que le nombre d’emplois est en hausse de 26 000, puisque celui-ci se situait à 744 000 en 2011, comparativement à 770 000 en 2012.

Les secteurs les plus dynamiques selon Statistique Canada sont celui de la construction et de la fabrication. À l’inverse, celui du transport a connu une légère baisse durant cette période d’un an.