La mairesse Sylvie Parent défendra les enjeux de la région auprès des partis politiques

La mairesse Sylvie Parent défendra les enjeux de la région auprès des partis politiques

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, entourée des personnalités ayant pris place à la table d’honneur lors du Midi de la mairesse de la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS).

Améliorer la fluidité de l’autoroute 30, défendre les aspirations économiques régionales et promouvoir les intérêts de la Rive-Sud et de la Montérégie, voilà les principaux éléments qu’entend discuter la mairesse de Longueuil et présidente de l’agglomération, Sylvie Parent, auprès des partis politiques en lice aux prochaines élections provinciales. Invitée à la tribune de la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud la semaine dernière, Mme Parent a montré ses couleurs à la communauté d’affaires en indiquant que Longueuil comptait assumer pleinement son rôle de leader régional afin de favoriser l’essor et le développement de la Montérégie au cours des prochaines années.
« Les problèmes de fluidité de la circulation sur l’autoroute 30 nuisent à l’économie régionale. Avec l’arrivée du Réseau express métropolitain (REM), le développement de l’aéroport de Saint-Hubert, l’implantation des pôles logistiques et l’expansion du port de Montréal à Contrecœur, la situation ira en se détériorant si rien n’est fait. Il faut donc que le gouvernement prenne des mesures immédiates pour résoudre cet enjeu », a soutenu l’invitée de la CCIRS, applaudie par l’assistance.
Montérégie
Une partie de l’allocution de la mairesse de Longueuil a porté sur le développement de la Montérégie. Mme Parent compte jouer un rôle actif au sein de différentes instances régionales telles que la Table des préfets et élus de la Couronne Sud, de même que la Table de concertation des préfets de la Montérégie où elle a récemment accédé à la vice-présidence. « J’estime que Longueuil possède toutes les caractéristiques pour assumer un leadership régional fort, tant au niveau économique et politique que social. Plus la Ville de Longueuil sera forte, plus l’agglomération de Longueuil, la couronne sud et la Montérégie pourront y trouver leur compte », a-t-elle mentionné.
Afin de favoriser la croissance économique de la vaste région, la Montérégie devrait miser sur l’innovation, en particulier en soutenant cinq secteurs d’activité, selon la mairesse Parent. Ceux-ci regroupent l’industrie des systèmes électroniques, la filière des matériaux souples avancés, le secteur des transports terrestres, la transformation métallique et l’industrie de la transformation alimentaire.
« Dorénavant, j’ai bien l’intention, comme mairesse de Longueuil, de jouer un rôle actif dans la défense et la promotion des intérêts régionaux. La Montérégie, la couronne sud, l’agglomération de Longueuil partagent de nombreux intérêts et visent des objectifs communs. Pour les atteindre, vous pouvez compter sur Longueuil pour être au cœur de notre région qui sera appelée, plus que jamais, à s’affirmer » , a conclu l’invitée de la CCIRS qui s’adressait à la communauté d’affaires pour la première fois à titre de mairesse.