Lise des Greniers propose en avril sa collection d’oeuvres Déchirures

Lise des Greniers propose en avril sa collection d’oeuvres Déchirures

Lise des Greniers propose une trentaine d'oeuvres à l'exposition intitulée Déchirures.

Chaque artiste trouve son inspiration dans un souffle le faisant vibrer. Dans le cas de Lise des Greniers, la déchirure de papiers fins constitue le point de départ de tableaux abstraits dans lesquels se distinguent des formes figuratives pouvant laisser libre cours à l’interprétation. Pour la nouvelle exposition présentée à la Galerie Vincent-d’Indy, cette résidente de Brossard a rassemblé une trentaine de tableaux de différents formats, de très petit à très grand, qui utilisent des techniques mixtes de même acabit.
Son travail requiert de nombreuses étapes avant d’en arriver au résultat final. Après la sélection des papiers selon leurs couleurs et texture suit la phase où ceux-ci sont déchirés puis collés sur panneaux de bois. Différents éléments complémentaires sont ensuite intégrés au tableau perles, petits points, masques, montres ou autres objets qui confèrent une touche de fantaisie à l’oeuvre. D’autres matériaux ajoutent une touche cuivrée ou une note dorée ici et là, au gré de l’inspiration de l’artiste devant son chevalet. De la peinture à vitrail est ensuite appliquée sur l’ensemble. « À partir du moment où j’aime le tableau, je m’arrête et je le considère terminé », explique Mme des Greniers.
Même si la technique utilisée sert de dénominateur commun à l’ensemble des oeuvres, chacun d’entre eux se distingue de par ses couleurs et sa thématique. L’artiste explore toute la gamme des coloris et plonge le spectateur dans des univers fort différents. Ce dernier aura autant d’intérêt à regarder de près chaque tableau et de prendre ensuite une distance et un recul pour en avoir une perception différente, voire un autre aperçu.
Cette artiste a appris à peindre au début des années 2000 avec Ayfer Gursoz, diplômée de l’École des Beaux-Arts de Paris. En 2016, elle a délaissé la peinture à l’huile pour se consacrer essentiellement au collage. Son objectif premier consiste à créer une œuvre porteuse de sens.
La nouvelle exposition se poursuit jusqu’au 29 avril.

Le vernissage aura lieu le dimanche 8 avril à 13 h 30.