Les résidents de la rue Charcot réclament un changement majeur

Les résidents de la rue Charcot réclament un changement majeur

Pour tenter de diminuer les impacts de la vitesse, la Ville a installé des dos d'âne sur ce tronçon en 2010.

Exaspérés par la circulation intense, la pollution sonore et la vitesse rapide des automobilistes, les résidents de la rue Charcot, à Boucherville, réclament que cette voie publique devienne un sens unique en direction nord sur le tronçon situé entre le boulevard De Mortagne et la rue Jacques-Cartier. Leur porte-parole, Stéphane Saint-Martin, a déposé une pétition à cet effet la semaine dernière à l’hôtel de ville, lors de la séance mensuelle du mois d’août. La vaste majorité des citoyens habitant cette rue ont accepté d’appuyer cette requête, a fait savoir leur délégué. L’un des motifs soulevé par cette demande touche la sécurité des enfants du secteur concerné.
Dans sa démarche auprès des élus municipaux, M. Saint-Martin a aussi réclamé une surveillance policière accrue sur cette rue afin de constater la présence de camions et d’autobus scolaires y circulant malgré le fait que ce soit interdit à cet endroit. Selon ce dernier, il n’est pas rare d’observer que ces types de véhicules roulent toujours rue Charcot.
Ce n’est pas la première fois que des citoyens se plaignent publiquement des désagréments liés à la circulation dans leur secteur. Pour tenter de diminuer les impacts de la vitesse, la Ville a installé des dos d’âne sur ce tronçon en 2010, a rappelé le maire Jean Martel. Celui-ci s’est engagé à transmettre la demande des résidents à la commission de la circulation et du transport de la Ville pour analyse. Les membres du conseil municipal discuteront par la suite des recommandations de cette table de travail.