Les municipalités officiellement reconnues comme gouvernements de proximité

Les municipalités officiellement reconnues comme gouvernements de proximité

La mairesse Caroline St-Hilaire

(Communiqué de la Ville de Longueuil)
La mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, accueille avec beaucoup de satisfaction le dépôt du projet de loi sur le statut de gouvernement de proximité des municipalités. Le projet de législation déposé cette semaine à Québec accordera plus d’autonomie aux villes en matière d’aménagement et de développement du territoire, de fiscalité et de finances ainsi que de gouvernance.
« Je salue la détermination du ministre Martin Coiteux qui a mené à terme cette réforme. C’est un signe évident de sa vision d’avenir quant à la contribution du monde municipal à l’essor du Québec. Longueuil saura être à la hauteur de ces nouveaux pouvoirs et de l’imputabilité qui découle de cette autonomie. Nous avons toujours placé le citoyen au cœur de sa ville et cette loi vient confirmer toute l’importance de la participation citoyenne au monde municipal », s’est réjouie la mairesse St-Hilaire.
Lorsqu’il sera adopté, le projet de loi donnera une autonomie accrue en matière de gouvernance et de gestion, notamment dans les champs de compétences prioritaires des municipalités, c’est-à-dire l’aménagement du territoire, le développement économique ainsi que la fiscalité et les finances municipales. Le projet de loi haussera à 250 000 $ le montant de l’aide financière que les municipalités pourront offrir à des entreprises de leur territoire, reconnaissant ainsi leur rôle en matière de développement économique. Le projet mettra aussi sur pied le Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), doté à terme d’une enveloppe de 100 M$, ce qui renforcera la capacité des municipalités à créer de la richesse. Enfin, ce projet de loi reconnaitra également l’expertise des municipalités dans leurs domaines d’intervention, par exemple en leur donnant toute la latitude pour fixer les limites de vitesse.
La mairesse de Longueuil a tenu aussi à souligner le travail de longue haleine de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) dans l’obtention du statut de gouvernement de proximité. Cette avancée est issue de la réforme importante dans la relation entre le gouvernement du Québec et les villes, proposée par l’UMQ dans son Livre blanc municipal de 2014.