L’Équipe Jean Martel dévoile sa plate-forme électorale devant plus de 120 supporteurs

L’Équipe Jean Martel dévoile sa plate-forme électorale devant plus de 120 supporteurs

Plus de 120 supporteurs étaient présents à la salle paroissiale lors d'une rencontre partisane d'Options Citoyens.

Prêt à entreprendre un troisième mandat à l’hôtel de ville avec les membres de son équipe Option Citoyens, le maire sortant, Jean Martel, a présenté sa nouvelle plate-forme électorale devant plus de 120 supporteurs rassemblés à la salle paroissiale le 15 septembre dernier. Ce programme compte une quinzaine d’engagements principaux et la poursuite de plusieurs politiques déjà établies. La formation en poste depuis 2009 entend proposer aux citoyens sa ligne d’action sous le signe de la continuité.
Pour l’élaboration de cette plate-forme, Option Citoyens a retenu des idées issues d’une série d’échanges avec les contribuables, les organismes locaux, les associations et lors de son congrès tenu le printemps dernier.
Au chapitre des infrastructures, l’aménagement du centre multisports vient en tête de liste. Il s’agit de la phase 3 du plan sportif mis de l’avant ces dernières années. Ce futur complexe permettra de pratiquer à l’intérieur le soccer, le football, le baseball, la course à pied, la pétanque, la gymnastique et servira à certaines disciplines du programme sport-études de l’école secondaire De Mortagne.
Un autre projet qui, lui, devrait se concrétiser en 2018, se traduira par la transformation de l’ancienne école Marguerite-Bourgeoys en une Maison du bénévolat. L’endroit abritera notamment les locaux du Centre d’action bénévole, du Centre des générations, des Filles d’Isabelle et du Comité d’entraide Boucherville.
Queslques nouveaux liens cyclables sont aussi envisagés : l’un, sur De Montbrun, entre de Mortagne et de Touraine, l’autre, sur le chemin de Touraine, entre De Montbrun et Montarville tandis qu’un troisième serait érigé sur Montarville, entre Fort St-Louis et Marie Victorin.
Urbanisme
Plusieurs engagements touchent l’urbanisme. Afin de répondre à la volonté de la population, le parti Option Citoyens entend maintenir un rythme de développement urbain moins rapide et plus harmonieux que par le passé. En clair, le développement de nouveaux secteurs résidentiels n’est pas prévu à court terme. Jean Martel estime qu’avec l’ouverture du projet d’immeuble multi-logements pour retraités construit par le Groupe Maurice dont 80% des résidents proviendront de la municipalité, plusieurs maisons existantes seront disponibles sur le marché pour accueillir des nouveaux ménages souhaitant s’établir à Boucherville.
Toujours en ce qui a trait aux dossier d’urbanisme, il est question de déposer une étude auprès du BAPE en vue d’élargir la rue De Touraine vers l’autoroute 30 plutôt que de procéder à l’élargissement des rues d’Anjou et de Montbrun afin de préserver le caractère patrimonial de ces voies publiques. Le dossier du réaménagement de l’intersection Montarville et autoroute Jean-Lesage est également au programme.
En ce qui concerne le transport en commun, la formation du maire Martel songe à implanter un service d’autobus intra-municipal entièrement électrique avec la collaboration des commerces locaux et du milieu des affaires.
Questionné à savoir à combien se chiffraient les engagements de son parti pour un prochain mandat de quatre ans, M. Martel a indiqué qu’il les évaluaient autour de 20 à 25 millions $. Fait-il préciser que certains d’entre eux s’inscriront dans des programmes de subvention.
«Nous souhaitons que Boucherville demeure à l’avant-garde en matière de qualité de vie et de saine gestion financière. Sur ce dernier point, nous voulons continuer la stratégie financière qui nous a permis de réduire la dette de la ville de 120 M $ à 97 M $ depuis cinq ans, sans coupure de service, avec quatre gels de taxes au cours des cinq dernières années pour la résidence de valeur moyenne», a mentionné le maire.