L’économie sociale génère un apport de 161 M$

L’économie sociale génère un apport de 161 M$

Dans l’agglomération de Longueuil

Rarement placée sous les feux de la rampe, l’économie sociale a pourtant une incidence remarquable sur le territoire de l’agglomération de Longueuil.

Elle contribue au maintien de près de 2900 emplois et génère un chiffre d’affaires annuel de 161 millions de dollars. Ce sont les principales données dévoilées dans le Portrait de l’économie sociale 2012, un document de 24 pages qui vient d’être publié par le Pôle de l’économie sociale de Longueuil. Cet organisme a travaillé durant six mois pour dresser le portrait de ce secteur économique, faire connaître ses principales entreprises et projets de même que leurs retombées.

L’économie sociale propose des produits et services par le biais de coopératives, d’entreprises à but non lucratif et d’organismes communautaires. Ses principaux secteurs d’activité dans l’agglomération de Longueuil regroupent les arts et la culture, le commerce de détail, l’industrie et les services aux entreprises, les services aux personnes et l’habitation. Quelques exemples : des festivals populaires comme celui des Métiers et Traditions, des médias communautaires comme le FM 103,3, les centres de la petite enfance, les coopératives d’habitation.

Le secteur des services aux personnes occupe le haut du pavé avec 1732 emplois et un chiffre d’affaires qui frôle les 115 millions de dollars. Celui-ci rassemble outre les centres de la petite enfance, l’hébergement, les loisirs, la santé et le transport. Près de 70 entreprises d’économie sociale évoluent dans ces domaines d’activité dans la région.

Dans une autre moindre mesure, le secteur des arts et de la culture réunit une vingtaine d’entreprises qui emploient 261 personnes auxquelles s’ajoutent plus de 500 bénévoles. Le chiffre d’affaires combiné de ces entreprises totalise plus de 12 millions de dollars.

Autres données à signaler, le territoire compte 67 coopératives d’habitation pour un total de 1117 logements, 14 commerces de détail qui relèvent de l’économie sociale dont deux sont situés à Boucherville. Le secteur de l’industrie et des services aux entreprises fournit du travail à 619 personnes qui travaillent dans sept entreprises.

Présente au lancement du Portait de l’économie sociale 2012, la ministre responsable de la Montérégie, Marie Malavoy, a souligné la bonne santé de ce secteur économique dans la région et sa capacité de réussite. De son côté, la seconde vice-présidente de la Conférence régionale des élus de Longueuil, la conseillère municipale Jacqueline Boubane, a rappelé que la CRÉ soutient le développement de l’économie sociale depuis six ans sur le territoire de l’agglomération.

À noter que le Pôle de l’économie sociale tiendra une journée d’échanges et de réflexion le 15 mars prochain. Cette rencontre intitulée Rendez-vous de l’économie sociale regroupera de nombreuses personnes qui travaillent dans cette sphère d’activité.