Le Prix Pauline-Gill attribué à trois auteurs

Le Prix Pauline-Gill attribué à trois auteurs

Deux résidents de Longueuil et une citoyenne de Rivière-du-Loup se sont illustrés à la remise de la 6e édition du Prix littéraire Pauline-Gill la semaine dernière à la Maison de la culture de Longueuil.

Pierre Mercille, de Longueuil, a gagné le premier prix, une bourse de 1000 $ pour avoir écrit un texte intitulé La valse du nomade. La Louperivoise Claire Soucy a remporté le second prix, une bourse de 500 $, pour avoir concocté le texte Bleu, blanc rouge tandis que la Longueuilloise Thérèse Marchand a obtenu le troisième prix, un montant de 300 $ pour un texte sous le titre Le curé.

Ces trois auteurs se sont démarqués parmi plus d’une cinquantaine de personnes qui avaient soumis un texte à ce concours qui était ouvert à tous les résidants du Québec. Après avoir choisi une dizaine de textes parmi le lot reçu, les membres du jury ont sélectionné leurs trois coups de cœur.

Parmi les critères que les participants devaient respecter, la longueur du texte ne devait pas dépasser 15 pages. Le thème était au choix des auteurs, sans restriction. Les mises en candidature se sont terminées le 31 août dernier. Lors de la remise de prix, la mairesse Caroline St-Hilaire a indiqué que les trois récipiendaires du Prix Pauline-Gill se sont démarqués grâce à leur plume remarquable.

La présidente d’honneur du concours, l’auteure Pauline Gill, s’est réjouie de la qualité des textes soumis. « Mes plus sincères félicitations à chacun des participants qui ont répondu à notre invitation; vous nous avez soumis un texte auquel vous avez consacré le meilleur de vous-même », a-t-elle soutenu.

La Ville de Longueuil publie le texte de l’auteur gagnant du premier prix sur son site Internet.