Le fédéral injecte six millions de dollars dans les technologies propres à Varennes

Le fédéral injecte six millions de dollars dans les technologies propres à Varennes

Le ministre des Ressources naturelles du Canada, Joe Oliver, était dans la région le 1er novembre dernier afin d’annoncer que le gouvernement fédéral injectait près de six millions de dollars dans les nouvelles technologies énergétiques propres, par le biais d’un projet de démonstration d’une zone de réseau intelligent qui a été conçue à l’Institut de recherche d’Hydro-Québec à Varennes.

Le ministre a mentionné que cet octroi est réalisé via le Fonds pour l’énergie propre du gouvernement du Canada. « Non seulement ce projet innovateur crée-t-il des emplois de qualité au Québec, mais il aide aussi à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour les Canadiens », a fait valoir le ministre qui a précisé que cet investissement permettra la modernisation des réseaux électriques du Québec en rendant plus efficaces les réseaux de distribution.

« Le projet de démonstration d’une zone de réseau intelligent permettra d’intégrer la toute dernière technologie de réseau numérique intelligent au transport de l’électricité et à l’électricité renouvelable intermittente. Il fera la démonstration de technologies et de concepts associés à la modernisation et à l’optimisation des réseaux électriques, dont notamment le déploiement d’infrastructures pour les systèmes de mesure avancés », a-t-il ajouté.

Le ministre Oliver était accompagné pour l’occasion de Elie Saheb, vice-président exécutif – Technologie d’Hydro-Québec, qui a rappelé que cet investissement permettra d’aider au développement des compétences des spécialistes dans ce domaine de pointe.

Le ministre pour sa part précisé que près de 795 millions de dollars échelonnés sur cinq ans étaient investis par le biais du Fonds pour l’énergie propre, dans le cadre du Plan d’action économique du Canada. Il a également souligné l’importance de forger des partenariats avec l’industrie et le milieu universitaire afin de préserver les avancées technologiques en matière d’énergie propre.

Le ministre Oliver a aussi rappelé que, depuis 2006, le gouvernement du Canada a investi plus de 10 milliards de dollars afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de rendre l’environnement plus durable, ce qui inclut les investissements dans l’infrastructure verte, l’efficacité énergétique et les technologies énergétiques propres de même que la production d’énergie et de carburants plus propres.

Toutefois, ces chiffres ne doivent pas faire oublier que le Canada est loin d’avoir atteint sa cible au chapitre des gaz à effet de serre puisqu’il doit les réduire de 17 % d’ici 2020…